Tommy sort de l’hôpital et reconnecte avec ses amis et sa famille. Il se retrouve bousculé dans tous les sens, devant décider de la manière dont il doit poursuivre sa vie.

On était resté sur un cliffhanger qui consistait à voir Tommy mourir sur le sol du bar. On ne reprend pas à ce moment-là, mais dans l’ambulance qui l’emmène à l’hôpital. Les détails seront vaguement évoqués après.

En fait, on débute avec une hallucination. Ce n’est pas la première saison qui s’ouvre ainsi, mais cette fois il s’agit de ce que Tommy a vu durant le temps pendant lequel il était cliniquement mort. Tout commence par le paradis, rejoignant ses frères décédés dans les flammes, avant que tout s’effondre et qu’il atterrisse dans ce qu’on assimilerait à l’enfer pour les pompiers.

Tout ceci reste libre à interprétation et si Jimmy fait comprendre que c’est mauvais signe, Tommy, lui, ne semble pas vouloir savoir. En fait, il espérait juste reprendre sa vie là où elle s’était arrêtée. Le problème est que tout ou presque à changer, peut-être pas ses amis pompiers, mais le reste oui.

Janet a repris les commandes de la famille et impose ses règles dans une atmosphère qui apparait presque surréaliste. En fait, le début de l’épisode est un peu excessif et il est difficile, après l’ouverture hallucinée, de véritablement cerner l’étendue du délire ambiant. Colleen qui boit, Teddy qui fait son capo, Janet qui contrôle la boisson… Cela donne le ton de tout l’épisode, Tommy étant sans cesse tenté de boire et de replonger dans ses démons, même si on lui fait comprendre qu’il ne fait que détruire tout ce qui l’entoure.

À la caserne, les choses ne sont pas mieux, car suite à l’incident dans le bar, le 62 Truck se retrouve mis à risque, menacé de fermeture. Cela sera probablement l’une des storylines principales de cette courte saison, à moins que ça ne s’étende jusqu’au bout et que la série se termine sur la fermeture. On verra. En attendant, on renoue avec à peu près tout le monde, apprenant que Franco a beaucoup aidé Janet et c’est tout. Il faudra patienter un peu pour que les personnages secondaires obtiennent un peu plus de développement, car ce season premiere est totalement dédié à Tommy et on le suit d’un bout à l’autre.

Avant de finir – j’allais oublier –, Sheila fera un passage. Elle est toujours aussi folle et, cette fois, elle opte pour l’effrayant, car elle navigue constamment à plusieurs niveaux.

Bref, Legacy nous fait reprendre contact avec la série en mettant Tommy face à ses responsabilités. Il fait le tour et doit décider de la direction à suivre pour la suite. Va-t-il entrer dans le droit chemin ou continuer sur sa route de destruction ? La fin n’est pas claire à ce sujet, mais c’est probablement parce qu’il ne peut pas changer en un jour et qu’il a un travail sérieux à faire. En tout cas, l’ensemble est un peu confus et souffre de la passivité de Tommy qui se fait un peu trop balader par tout le monde, mais cela permet tout de même de poser les grandes lignes de la saison.