Rescue Me : Tuesday
Tommy force Sheila à lui dire la vérité sur la nuit de l’incendie. Bien entendu, elle va lui mentir. Pour Eddie l’histoire tient la route, il va donc s’y tenir devant la commission d’enquête. Teddy est libéré de prison, sa femme lui annonce qu’elle a changé, qu’elle veut rester avec lui. Il s’enfuit alors discrètement, la laissant en plan au restaurant. Colleen fait une fugue, elle est parti avec son rockeur, Tommy va alors demander à l’ex-coéquipier de Johnny de lui venir en aide pour la retrouver. Mike apprend que le cancer de sa mère n’a pratiquement aucune chance de guérir, cette dernière lui demande de la tuer, elle veut mourir avec dignité. Lou continue sa chasse au probie mais la concurrence est lourde.

Cet épisode débute directement là où c’est arrêté le précédent. On a le plaisir de vite constater que Sheila n’a pas changé et raconte toujours autant de mensonge à Tommy. Ensuite les évènements vont suivre leur cours. Les réflexions du cousin Eddie, l’oncle Teddy et la scène dans la cuisine où Sean raconte ses conneries, sont de très bon moment, mais l’épisode en soi est un peu mou.

Le problème est surement dû au fait que les histoires secondaires soient plus ou moins sans intérêts. Franco et Richard à la bijouterie, marrant mais ça ne sert pas à grand-chose. Sean et son histoire de porno avec Maggie, ça ne fait que passer le temps. Jerry fait son quota à l’écran, et même si on sent bien que les choses ne vont pas tourner comme il l’espère, ça n’avance pas spécialement. Lou est égal à lui-même, mais son envie de récupérer le bon probie ne lui permet que d’avoir plus de scènes.

Mike, par contre, est le seul à qui il arrive quelque chose d’important. La situation avec sa mère est surement un tournant pour le personnage. Il est un grand enfant et sa mère l’a toujours couvé. Elle lui demande de la tuer alors qu’il n’accepte pas encore qu’elle n’a quasiment aucune chance de s’en sortir. Je pense que cela va vraiment le changer, et ce, dans un avenir proche.

Tommy, lui, ne change pas vraiment. Il n’hésite pas à utiliser les remords de l’ex-coéquipier de Johnny pour qu’il lui rende service. Sa relation avec Colleen va surement être mise en avant dans les prochains épisodes. À plusieurs reprises Janet évoque leurs comportements (trop long à lister) qui ont forcément dû la pousser à fuguer. Il est vrai que durant les précédentes saisons, elle a souvent été ballotée entre les manigances de ses parents et ses crises existentielles, se comporter comme une vraie Gavin n’est surement pas la meilleure chose à faire.

Au final, on a l’impression que tout se met en place, lentement, mais à part pour quelques personnages, tout reste trop vague. Ce n’est que le début de la saison, il est fort à parier que les choses ne vont pas rester comme ça bien longtemps.