Revenge – Pilot (1.01)

22 Sep 2011 à 9:02

Emily Thorne emménage dans les Hamptons avec un seul but en tête : détruire ceux qui ont brisé sa famille.

L’été pointe le bout de son nez à l’automne sur ABC avec Revenge, créée par Mike Valley (Swingtown). La jeune Emily Thorne  pose ses valises aux Hamptons à la saison estivale pour accomplir sa vengeance sur ceux qui ont détruit sa famille.

Revenge s’ouvre sur un meurtre pour nous ramener ensuite 5 mois en arrière. Retour à l’arrivée d’Emily (aka Amanda) et introduction des multiples personnages qui vont peupler la série. Le procédé n’est pas des plus concluants, surtout que la scène d’introduction en révèle presque trop pour son propre bien.

Quoi qu’il en soit, ce pilote se doit de nous expliquer les motivations d’Emily, déterminée à faire tomber du monde, mais qui souffre singulièrement d’être incarnée par la peut-être trop douce Emily VanCamp, qui est loin de paraître impitoyable. Sans compter les plans de caméras poussifs qui s’éternisent pour bien laisser le temps de percevoir à qui en veut Emily.

La famille Grayson est sa cible principale, avec la matriarche (Madeleine Stowe) qui se présente comme la Reine des lieux. Froide et hypocrite, elle se fond parfaitement dans cette ambiance soap opera avec son mari qui la trompe.

Il faut dire que le pilote prend un soin particulier à introduire un univers très simpliste. Tout est fait pour savoir exactement où tout le monde se situe. Ainsi, les riches sont trompeurs, manipulateurs, hypocrites (avec une pointe de naïveté pour la fille Grayson). Même quand l’histoire tente de ne pas trop cataloguer ses personnages, à l’image de Daniel Grayson, elle échoue. Les représentants d’une classe sociale moins aisée connaissent quant à eux des problèmes financiers qui se dressent sur le chemin de leur bonheur. Ils sont bien évidemment connectés au passé d’Amanda/Emily, pour accentuer le drame romantique qui devrait se jouer par la suite.

Pour nous expliquer comment la jeune femme en est arrivée là, l’épisode est parsemé de flashbacks qui nous font découvrir son passé, et qui tentent de nous délivrer au compte-goutte les informations pour étoffer la vengeance et l’histoire d’Emily.

Revenge se présente donc comme un soap qui semble prendre du plaisir à faire de long plans pour grossir le trait et étirer en longueur des passages qui ne le méritent assurément pas. La musique insipide alourdit le tout. L’épisode a quand même pour lui d’être suffisamment bien articulé pour gérer comme il se doit sa palette de personnages. À la fin du pilote, il y a au moins la sensation d’avoir été introduit à tout ce qui constitue l’univers de la série.

Cet article a été précédemment publié le 5 septembre 2011.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link