Revenge, saison 4 : duels de rivales au sommet (épisodes 11 à 22)

8 Mai 2015 à 15:40

Revenge saison 4, partie 2

Après avoir affronté Malcolm Black, les problèmes continuent de frapper à la porte d’Emily. C’est ainsi qu’elle doit faire face à Margaux, en quête de vengeance pour laver le nom de Daniel, sans compter sur l’omniprésence de Victoria avec qui elle entretient une trêve qui n’a de trêve que le nom. L’étau se resserre autour des deux reines des Hamptons et leurs destins entremêlés seront bientôt scellés.

Cette fois nous y sommes, ABC a annulé Revenge qui fermera définitivement ses portes ce dimanche après 4 saisons et 89 épisodes. Cela n’apparait pas réellement comme une surprise tant les scores d’audiences de la série étaient faméliques. De plus, Sunyl Nayar et son équipe ont certainement senti le vent tourner très tôt dans l’année, car cette deuxième partie de saison s’occupe de nous amener vers la conclusion du duel opposant les deux reines des Hamptons, tout en prenant le soin de clôturer des storylines plus ou moins secondaires et anciennes.

En attendant leur confrontation ultime, les deux têtes d’affiche seront prises pour cible par Gina Torres (Suits) et Karine Vanasse aka Natalie Waters et Margaux LeMarchal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces deux duels se montreront à la hauteur de ce qu’on pouvait en attendre. Sans surprise, Gina Torres se fond parfaitement dans le décor dans un rôle qui ne pouvait que lui aller à ravir, celui d’une bitch des Hamptons prête à en découdre avec Victoria. Chaque face-à-face les réunissant est un pur plaisir tant les échanges de regard en disent long sur leur animosité envers l’autre.

De son côté, Emily devra en découdre avec Margaux. Cette dernière fait son deuil d’une façon qui n’est pas inconnue aux fondements de Revenge. Sa transformation progressive est on ne peut plus appréciable et cela lui permet enfin de se démarquer et surtout de se retrouver au centre de l’intrigue principale. Cependant, il est dommage que les scénaristes n’aient pas été fidèles à l’esprit de départ du personnage. Si sa quête de vengeance possède une certaine légitimité, les derniers épisodes diffusés, avec en tête de liste Plea (4.22), trahissent l’essence même du personnage. Ils auraient pu choisir une autre voix, surtout qu’ils avaient fait en sorte que Margaux obtienne gain de cause et cesse son acharnement crescendo envers Emily, à qui elle aura donné du fil à retordre. Ses motivations n’avaient plus de raison d’être, mais il aura fallu, à l’image de Louise, qu’elle se retrouve à jouer les faire-valoir de Victoria et de sa vengeance contre Emily. Le dernier épisode en date n’annonce aucune conclusion particulière pour ces deux-là. Espérons que le final ne les oubliera pas.

Du côté de Jack, sa carrière dans la police aura été encore plus courte que la durée de sa formation, c’est dire à quel point il était destiné à devenir un grand inspecteur. Avec David en dehors des radars des autorités, il n’y avait plus vraiment de raison de garder Jack au commissariat, théâtre de peu d’évènements dans cette seconde partie de saison. Les scénaristes se sont donc simplifié la vie. Lui aussi aura droit à son duel, mais avec Ben, pour ravir le cœur d’Emily. Il n’est pas forcément nécessaire de s’attarder sur la question tant les chances de Ben n’ont jamais vraiment existé.

Qu’il est agréable de voir Nolan se détacher enfin de son rôle d’acolyte de la blonde vengeresse, sans pour autant l’oublier. Il tombera dans les filets de Louise, avec laquelle il forme un duo de choc sympathique et dynamique. Elena Satine continue de dépeindre une Louise tout en nuances malgré sa folie indéniable. Les scénaristes n’ont d’ailleurs pas hésité à développer son histoire personnelle et plus particulièrement familiale au cours d’un arc bien mené lui permettant de se mesurer à son frère, mais surtout à sa mère. Décidément, qu’il est difficile de trouver une famille non dérangée dans les Hamptons.

Enfin il y a David, principale attraction de la première partie de saison qui aura été rapidement placée en retrait après la disparition épique de Malcolm Black. L’équipe créative lui accorde un peu de répit et prend bien soin de déconstruire (sans trop de mal) sa relation avec Victoria pour reconstruire sa relation avec Amanda/Emily. James Tupper, qui n’était pas arrivé à insuffler à son personnage une once de sympathie, rectifie le tir avec brio, probablement aidé par des intrigues le lui permettant.

Au final, les scénaristes auront su relever le défi de cette quatrième saison au point de départ controversé. Les incohérences existent, les facilités sont nombreuses, mais en même temps c’est loin d’être gênant. Revenge est bel et bien un soap, et tout soap qui se respecte se doit d’être un peu « jump the shark » sur les bords. Ce n’est pas pour autant qu’il faut bouder son plaisir, car la série reste diablement efficace.

Qui d’Emily Thorne ou de Victoria Grayson sortira vainqueur de ces quatre années d’affrontement ? Réponse dimanche 10 mai 2015 avec la diffusion sur abc du series finale « Two Graves ».

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link