Riverdale saison 3 : Un jeu dangereux

22 Mai 2019 à 12:00

Cet article contient des spoilers sur la saison 3 de Riverdale. Vous voilà prévenus !

Riverdale est une série étrange, oscillant souvent entre différents genres pour soutenir ou embellir ce qu’elle présente. Du coup, il est impossible de savoir à quoi s’attendre. Cependant, il semble plus ou moins clair que chaque saison est construite de sorte à surpasser les enjeux des arcs narratifs de la précédente.

Ainsi, nous retrouvons Archie (K.J Apa) peu de temps après son arrestation en fin de saison 2. Contre toute attente, ce dernier est en liberté et profite des derniers jours de l’été en compagnie de Veronica (Camilla Mendes), Jughead (Cole Sprouse) et Betty (Lily Reinhart). Tout ceci n’est bien sûr que de courte durée puisque son procès approche et les preuves contre lui sont accablantes. Pendant ce temps, Veronica poursuit sa rébellion contre son père, Jughead prend en charge le futur des Serpents alors qu’une nouvelle menace plane et Betty conjugue l’inculpation de son père avec sa culpabilité concernant le destin de son frère Chic et le retour de sa mère, désormais membre de La Ferme.

Dès le départ, beaucoup de pistes se dessinent puis prennent forme. Cette saison 3 se retrouve alors à se disputer les arcs narratifs, les entremêlant avant de les rendre indépendants, parfois au détriment d’une certaine logique ou d’une cohésion bienvenue.

Archie et la famille Lodge

La famille Lodge a toujours été problématique pour Riverdale depuis la révélation de son affiliation à la pègre. L’équipe créative ne semble pas avoir la moindre idée  sur la manière d’intégrer cette information à l’univers et ne fait que peu pour la développer de façon cohérente. Il faut dire que Hiram (Mark Consuelos) n’est pas un antagoniste très convaincant. Son envie d’étendre son empire grâce à la construction de prison dissimulant son opération de trafic de drogue est un peu tirée par les cheveux, d’autant plus quand Archie apparaît comme étant le seul capable de lui mettre des bâtons dans les roues.

Il n’est alors pas étonnant que ce début de saison 3 rétablisse leur dynamique en plaçant Archie en victime d’une nouvelle machination, malgré le fait qu’il était évident qu’accuser sans agir aurait des conséquences.

Le personnage l’a bien cherché et peut prétexter se sacrifier pour la bonne cause, rien ne justifie qu’il plaide coupable à son procès en dépit des solutions proposées par ses amis, comme s’il souhaitait devenir le martyr dont personne n’a besoin. De là, Archie Andrews se retrouve pris au piège de sa propre bêtise et n’avance qu’en conjonction avec les autres. Tout ce qui le concerne fait gentiment rire.

Riverdale est incapable de se décider sur le meilleur moyen d’opposer les deux personnages et le problème est qu’Archie a maintenant épuisé tout son capital sympathie. Si la saison 4 pouvait oublier Hiram et limiter Archie à jouer de la guitare torse nu, tout le monde s’en porterait mieux.

Les Cooper s’en vont à la Ferme

La malchance s’abat sur la famille Cooper et en particulier sur Betty qui, après avoir mis un terme à la folie sanguinaire de son père, doit sauver sa mère et sa sœur des griffes de La Ferme. Mentionnée au cours des saisons précédentes comme un endroit sûr pour quiconque aurait besoin d’un nouveau départ, La Ferme donne dès son introduction des airs de secte aux motivations néfastes.

Cet arc narratif est de loin le plus entraînant de la saison. S’il prend du temps avant de monter en puissance sur les derniers épisodes, le fait que La Ferme rappelle certaines organisations déjà existantes tend à rendre sa présentation crédible. Surtout, son procédé s’appuie sur l’exploitation des faiblesses des différents personnages, ce qui permet d’explorer certains traumas de façon efficace.

Cela dit, ce qui tient réellement en haleine est l’acharnement de Betty pour sauver les gens qu’elle aime malgré des événements qui la dépassent. Peu importe les informations qu’elle réussit à déterrer ou les plans qu’elle met en œuvre pour les arrêter, rien n’est suffisant. De plus, Evelyn (Zoé De Grand Maison) et Edgar Evernever (Chad Michael Murray) forme un duo de vilains tout ce qu’il y a de plus convaincant et de terrifiant, autant dans leurs méthodes que dans la révélation de leur motivation.

Il est alors décevant que cette intrigue s’achève en laissant encore beaucoup de questions en suspens. Il est possible que la suite des aventures explore les conséquences des manipulations subies par les différents protagonistes et en particulier Kevin (Casey Scott) et Cheryl (Madelaine Petsch), mais les fondations sont pour le moment trop friables pour que cela ait un impact.

Bienvenue à Eldervair

 Au milieu des drames familiaux et des agissements de La Ferme, le véritable ennemi de la saison n’est autre que le Roi Gargouille, manipulant la population grâce à son jeu machiavélique. Parfois à la frontière du surnaturel ou de l’horreur, cette intrigue offre son lot de moments forts et de ridicule. Il faut dire que si la quête pour révéler l’identité du Roi Gargouille est intéressante, le chemin est tellement sinueux qu’il perd en force.

Le problème est qu’il faut accepter pendant trop longtemps d’être conduit d’une fausse piste à une autre, jonglant entre les suspects et les connexions tant de fois que quand la vérité révélée, seule la déception subsiste.

Le mot de la fin

Cette troisième saison de Riverdale n’aura pas été une promenade de santé tant sa qualité est inégale d’un épisode à l’autre. Sur l’ensemble, le divertissement est bien là et il n’y a pas à en demander plus. La série a toujours sur tirer parti de son extravagances et de sa compétence à jongler entre les genres pour offrir le récit le plus grisant possible.

Le problème est que les scénaristes de cette saison 3 ont du mal à trouver un juste milieu entre leur volonté de surenchérir et les développements émotionnels des personnages. En ressort un résultat qui fonctionne, mais qui frustre, car ce qu’on attend n’a pas été pleinement satisfait en bout de course.

Tags : Riverdale moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link