Royal Pains – It’s Like Jamais Vu All Overs Again (1.09)

Hank assiste Jill lors d’une rencontre équestre qui sert à collecter de l’argent pour la construction de la clinique. L’ex-mari de Jill revient en ville. Les parents de Dyvia vont apprendre la vérité sur son travail.

On pouvait se demander pourquoi la relation entre Jill et Hank était devenue aussi chaotique alors qu’elle semblait partie pour durer. Et on peut toujours s’interroger là-dessus, mais on comprend au moins pourquoi il fallait les séparer rapidement, car l’ex-mari est de retour. Enfin, histoire de compliquer encore plus les choses et de bien installer un triangle amoureux, l’ex n’est pas officiellement l’ex.

Et c’est aussi peu passionnant que ça en à l’air, donc, heureusement que ce n’est qu’une partie assez peu importante de l’épisode. Le cas du jour va nous occuper un peu plus. Il s’agit d’une jeune coureuse équestre qui veut absolument participer à la compétition, mais sa santé va préoccuper Hank. De façon à faire durer les choses, on installe un père un peu rustre qui se révèlera rapidement tout le contraire de ce à quoi on voulait le faire ressembler. Le souci, c’est que ce retournement était trop prévisible, comme à peu près tout ce qui se déroule dans cette storyline.

Il nous reste donc Divya et sa famille pour tenter d’apporter un peu d’originalité à l’épisode. Là encore, ce n’est pas vraiment réussi. Les évènements sont téléphonés, en particulier les problèmes médicaux du père et le dérapage d’Evan. Enfin, ce dernier ne doit pas être trop blâmé, car c’est lui qui fournira les meilleurs moments de l’épisode. Entre sa peur des chevaux, ses actes de bravoure, son arrogance maladroite, il sort de la banalité de l’environnement sans trop de difficultés.

Ce petit passage dans le monde de l’équitation des Hampton n’est pas des plus mémorables, mais se laisse tout de même regarder sans déplaisir. Il est juste dommage que le scénario joue à ce point la sécurité et la prévisibilité.