Royal Pains – TB or not TB (1.04)

Hank intervient dans un restaurant pour faire passer des tests. Il s’entretient alors avec la propriétaire-chef qui semble présenter des risques de santé.

Aujourd’hui, Hank ne va pas s’occuper d’un riche, mais d’un restaurant, ou plutôt, de ses employés. A leur tête, nous retrouvons Callie Thorne qui joue une Chef qui vit pour son restaurant et qui va se révéler être en mauvaise santé. Du genre à risquer sa vie.

Tout un tas de circonstances va pousser Hank et Jill à se retrouver là au bon moment, mais la patiente ne va pas être commode et cela nous offrira un peu de suspens.

Vu que ce n’est pas assez pour tenir tout un épisode, Divya se retrouve à chercher une employé du restaurant, une italienne qui ne parle pratiquement pas l’anglais, car elle pourrait avoir la tuberculose (d’où le titre déjà utilisé dans House avec la même maladie). L’idée est de forcer l’assistante d’Hank à travailler avec Evan qui parlerait italien. Ce dernier détail jouera une bonne part dans l’humour de l’épisode. Le bon vieux coup des sous-titres qui ne suivent pas, ça fonctionnent encore un peu.

Au milieu de toutes les histoires médicales vient s’ajouter la relation entre Hank et Jill, car tout cela arrive justement le jour où son mariage devait avoir lieu. Un bon moyen de nous montrer l’évolution du personnage, et de faire le point une fois pour toute sur sa relation avec la directrice de l’hôpital. C’était bien nécessaire après les 3 précédents épisodes qui semblaient montrer une certaine indécision de ce côté-là. D’ailleurs de manière général, ce TB or not TB illustre une bonne prise en main des storylines, avec même un peu de Boris.

Au final, l’épisode est assez plaisant, un peu poussif sur certains points, mais réussit à être plutôt efficace sur tous les aspects qu’abordent la série.