Scandal – Inside the Bubble (4.03)

10 Oct 2014 à 11:51

Scandal - Inside the Bubble (4.03)

Olivia est contactée par une vieille amie d’université quand sa fille a disparu. Pendant ce temps, Abby tente de contenir la dernière obsession de Mellie alors que David se bat pour faire valider la loi contre les armes à feu.

Chantage, kidnapping, sex tape, meurtre, B613 et prostitution, tout ça et bien plus. Les vacances sont définitivement terminées pour Scandal qui passe clairement à la vitesse supérieure dans sa saison 4 avec ce troisième épisode des plus chargé.

Si les précédents nous replongeaient tranquillement dans la routine du show en s’essayant à de nouvelles dynamiques, il était inévitable que certaines storylines allaient rapidement prendre forme pour nous immerger dans des eaux familières.

Étonnement, ce n’est pas Jake et son enquête le ramenant dans le collimateur de B613 qui sera le plus efficace dans le registre, même si son face à face avec Rowan est un échauffement en bonne et due forme pour reconnecter avec le type de conflits qui a fait avancer Scandal la saison dernière. Au lieu de ça, c’est vraiment la cliente de la semaine qui attire dans son sillage le genre d’histoires qui a aidé la série à prendre son envol.

Nous avons ainsi Sonya Walger dans la peau de Catherine Winslow, une vieille amie d’Olivia et Abby. Sa fille a disparu et OPA est engagée pour la retrouver. Forcément, une fois que l’on a commencé à gratter à la surface, les mensonges brouillent le jeu et tout se complique. On a là les fondations d’un véritable scandale et il sera intéressant de voir ce qu’Olivia, Quinn et Huck vont déterrer, étant donné qu’il y a visiblement quelque chose de majeur derrière toute cette histoire. Du moins, on peut l’espérer, car si Olivia doit se tenir éloignée de la Maison Blanche et de B613, il serait pertinent de lui donner un nouvel os à mordre, même s’il ne s’agit que d’une diversion pour gagner du temps avant qu’elle ne replonge dans l’arène. Du moment que le mystère est bien développé, ce n’est pas un problème.

En attendant, Jake est celui qui se salit les mains en découvrant la vérité sur la mort du fils Grant en cherchant des informations sur la disparition d’Harrison. Les scénaristes mettent clairement de côté l’idée d’explorer des thématiques plus universelles pour se concentrer sur leurs personnages. Non seulement Jake et Rowan font tomber le masque, mais Quinn a également l’opportunité d’être injectée dans leur univers. C’est l’occasion de faire le point avec elle. On nous la montre plus stable et déterminée que jamais, mais face à l’increvable Charlie, ses fondations se fragilisent et cela la poussera à confronter ses collègues d’une manière bienvenue. Le résultat est plutôt positif pour Quinn qui affirme bien ses positions.

On peut espérer que Huck aura aussi l’opportunité de vraiment faire de même, puisqu’il est plutôt effacé depuis la reprise. Il faut aussi dire qu’Abby est plus présente, ce qui occupe du temps d’antenne. Son travail à la Maison Blanche est en tout cas définitivement une bonne chose, car cela lui offre une indépendance vis-à-vis d’Olivia qui lui permet de grandir en sortant de son ombre. En termes de développement de personnage, c’est l’environnement idéal pour construire quelque chose. De plus, cela ajoute un angle dans les affaires de la famille Grant qui nous donne l’occasion de voir Fitz d’une manière presque inédite.

Abby est également aux premières loges avec Mellie qui passe à une nouvelle étape dans son rétablissement. Le processus va être long et ce n’est pas une mauvaise chose, car Scandal ne peut que bénéficier d’une storyline qui n’avance pas à coup de twists en tout genre.

De plus, dans le registre, celle de David est là pour fournir un certain quota, sans oublier un début de réflexion sur la fin justifiant les moyens. Lui qui fut longtemps celui qui voulait faire tomber les pourris, il se retrouve plongé dans leur univers et découvre que les choses ne sont pas si simples que ça. Il sera intéressant de voir s’il parvient à conserver les valeurs qui l’ont défini jusque-là – ce qui devrait constituer une curieuse analyse sur la corruption du pouvoir.

Enfin, ce Inside the Bubble étant très chargé, l’histoire de Cyrus s’ajoute à tout cela, avançant toujours dans la même direction. Cela fait beaucoup, mais le rythme est convenablement entretenu, les dispersions sont minimes et Olivia est énergique. C’est donc du bon Scandal qui laisse entrevoir des heures à venir bien divertissantes. S’il serait intéressant que la série conserve son agenda politique, il faut reconnaitre qu’elle est encore plus efficace quand l’accent est porté sur les twists et les personnages, comme c’est vraiment le cas ici.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link