Scandal Saison 3 : La corruption du pouvoir

29 Avr 2014 à 17:13

Scandal - Saison 3

Alors que Fitz s’apprête à entrer dans une nouvelle campagne électorale, Olivia doit sortir du scandale dans lequel elle tient le premier rôle avant de se lancer dans un combat contre son père et B613.

Avec sa nouvelle politique de diffusion, ABC a scindé en deux parties distinctes la troisième saison de Scandal. Malgré cela, ce sera surtout la grossesse de Kerry Washington qui fera la différence, car si la première intrigue principale parait être conclue à mi-parcours, elle se poursuivra bien jusqu’au season finale.

Olivia Pope a donc du pain sur la planche, et c’est peu dire. Entre sa relation compliquée avec son père, des révélations familiales tragiques, une romance impossible avec Fitz, des sentiments conflictuels pour Jake, des regrets à toutes les sauces, il y a de quoi se sentir dépassé. Néanmoins, Olivia n’est pas du genre à demander de l’aide et cela lui explosera au visage, et elle ne sera pas la seule à ne pas le voir venir – ce qui deviendra d’ailleurs quelque chose de légèrement redondant à force.

Dans sa volonté à sans cesse livrer des twists de folie, Shonda Rhimes va sans surprise pousser le bouchon assez loin pour maintenir le divertissement bien vivant dans cette saison 3 de Scandal. Personne n’est alors épargné.

Entre Sally Langston qui perd la tête et Cyrus qui paiera le prix fort pour ses crimes, sans oublier Fitz qui parait être souvent plus erratique que présidentiel, la Maison Blanche est plongée dans une folie douce de laquelle seule Mellie sortira grandie. La Première Dame bénéficiera des développements les plus pertinents qui l’humaniseront et l’éloigneront ainsi de la caricature qu’elle était devenue. Elle renait d’une certaine manière sous la forme d’une femme blessée avec laquelle on peut enfin connecter, tandis que ceux qui l’entourent s’affirment de plus en plus comme étant de monstres incontrôlables. C’est certainement une façon de parler de la corruption du pouvoir, mais cela frise bien souvent le grotesque et personne n’est véritablement épargné au final. Heureusement, les scénaristes ont l’habitude d’aller à fond et c’est probablement cela qui permet à l’ensemble de ne pas s’écrouler en court de route, bien que quelques storylines prennent des détours très dangereux qui poussent la cohésion du show dans ses retranchements.

Du côté d’Olivia Pope & Associates, les choses sont plus contenues. Même si Harrison finit par avoir une intrigue à lui, il n’en sortira pas la tête haute, ce qui est finalement plus qu’Abby qui sert plus ou moins à combler les trous. Elle court dans tous les sens pour être là où Olivia ne peut pas se rendre, mais cela ne l’emmènera pas très loin. C’est toujours plus que Huck qui se retrouve coincé entre deux traumatismes et ne s’en dégage que le temps de désamorcer des situations assez limites, juste avant d’y retourner. Sa relation avec Quinn sera la seule chose qui progressera véritablement cette saison. Il est cependant difficile de savoir si c’est pour le mieux ou non, car la jeune femme est elle aussi en perdition, même si elle semble, par moment, être la seule à être réellement lucide.

Au milieu de tout ça, Olivia Pope commence à légèrement perdre de sa superbe. Ses errances sentimentales la poussent dans une voie qui parait être sans issue, son histoire familiale est noyée dans les mensonges et son travail est simplement mis en retrait. Plus la saison avance et plus Olivia s’égare dans ses plans pour sauver tout le monde et cela se retourne contre elle la majorité du temps.

Concrètement, cette saison 3 n’est pas tendre pour avec ses personnages. Les scénaristes ont décidé de s’éloigner de la structure plus procedural des débuts pour préférer une longue fuite en avant feuilletonnante qui empêche au final de souffler. Le voyage est donc éreintant, mais aussi irrégulier. Bien entendu, nous avons le droit à des moments forts, des twists hallucinants et des révélations qui changent tout. Le divertissement est définitivement là, mais la surenchère nécessaire pour maintenir la cadence ternit parfois le plaisir que procure la folie qui en découle.

À ce stade, il est rassurant de voir que la saison arrive à un niveau où Olivia pourra se recomposer, car elle est descendue de son grand cheval blanc et elle s’est trop salie les mains pour pouvoir continuer de la sorte. Si Scandal doit perdurer, il faudra qu’Olivia renoue avec ce qu’elle était. Sans ça, la série risque de perdre son compas moral, ce qui est la seule chose qui permet de donner un réel impact à tout ce qui se passe.

Cette troisième saison fut donc plus que mouvementée, pour le meilleur, mais aussi pour le pire. C’est surement le prix que doit payer un show qui n’existe que pour aller toujours plus loin. Cela fonctionne tant qu’Olivia Pope a de l’énergie à donner. Espérons donc qu’elle profite de ses vacances pour bien se ressourcer, car elle en aura besoin pour ce qui l’attend en saison 4.

Scandal saison 3 est diffusée sur M6 dès le 25 juillet à partir de 20h50.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link