Scandal : Aller de l’avant (The State of the Union – 4.02)

3 Oct 2014 à 16:29

Scandal : Aller de l’avant (The State of the Union - 4.02)

Cyrus force Olivia à accepter un travail pour la Maison Blanche. Elle doit arranger la présence d’un couple au bord de l’implosion qui doit servir de modèle à la nation lors du discours présidentiel sur l’état de l’Union. La santé mentale de Mellie devient un sujet public et elle ne compte rien faire pour corriger son image.

Si le season premiere a établi sans équivoque une chose, c’est que Scandal allait reprendre sans tarder son business. Heureusement, il n’est pas question de faire comme si rien ne s’était passé, bien au contraire. En fait, tout cet épisode est là pour admettre les problèmes des uns et des autres afin de pouvoir laisser apparaitre le début d’une possible guérison.

C’est comme cela qu’Olivia se retrouve à devoir de nouveau travailler pour la Maison Blanche. On peut dire qu’il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que cela se produise. Néanmoins, Cyrus joue parfaitement son rôle pour donner l’impression que tout ceci ne se fait pas de bon cœur. Il est toujours question d’éviter de replonger Olivia et Fitz dans leur ancienne dynamique, ce qui échoue à moitié. Cela dit, Jake est utilisé pour faire croire que ce n’est pas le cas, ce qui fonctionne jusqu’à un certain point. Le fait est que le couple Jake/Olivia est à ce stade plus réel que Fitz/Olivia n’a jamais réussi à l’être. Malgré cela, il est difficile d’y adhérer pleinement.

Ce n’est pas vraiment un problème pour le moment, puisque ce n’est donc pas le sujet de l’épisode. En fait, il y en a plus d’un. Le premier se trouve être le deuil, étant donné qu’il est nécessaire de gérer la mort du fils Grant et Mellie tient un rôle important à ce niveau. Depuis qu’elle a été développée au point d’incarner l’accroche émotionnelle de la série, Bellamy Young se surpasse. On peut encore la célébrer pour cela, car elle doit jongler avec un scénario qui est légèrement répétitif et qui dépeint son personnage d’une façon qui frôle la caricature. L’actrice ajoute de la nuance afin de contrer cela, ce qui donne à cet épisode une sensibilité bienvenue. Le plus étonnant est qu’Abby y contribue. On peut même dire que cela pourrait être son année à elle, après que les autres membres d’Olivia Pope & Associates ont tous eu leur occasion de briller. Il n’est pas trop tard pour que cela lui arrive à son tour.

À côté de ça, Olivia a justement un travail à faire et c’est là que l’autre angle de l’épisode est développé. L’idée est d’utiliser un couple au bord du divorce – incarné par Mary McCormack et Josh Randall qui sont étrangement sous-employés – pour offrir un parallèle qui permet à Quinn et Huck d’ouvrir la discussion à leur sujet. Il est intéressant de voir qu’il a été choisi d’utiliser des pincettes avec eux, ce qui a rarement été le cas auparavant. C’est indéniablement une bonne chose.

Le même constat est à faire au sujet de Cyrus dont la solitude est abordée d’une façon intelligente, même si la chute de son histoire dans cet épisode suit une trajectoire un peu trop prévisible.

Enfin, on note que l’engagement politique de Shonda Rhimes est toujours aussi solide. Après un season premiere qui n’avait pas pris de détour pour parler du traitement des victimes face aux agresseurs sexuels, voilà que Scandal nous délivre un plaidoyer contre le port d’armes. Le discours de Fitz à ce sujet vire cependant un peu au pathos et on peut espérer que le sujet sera mieux débattu par la suite. Concrètement, il serait intéressant de le voir se battre pour faire passer une loi concernant ce fléau qui touche le peuple américain et qui, dans la réalité, parait impossible à contrôler. Peut-être par contre que les scénaristes cherchent uniquement à nous servir un point politique par épisode et que tout cela sera finalement vain.

En attendant, cette quatrième saison décolle doucement, mais surement. Il est difficile de penser que les magouilles politiques et B613 ne vont pas rapidement reprendre le dessus sur les protagonistes, mais cela n’enlève rien aux développements qui sont ici lancés. Ce second épisode se montre ainsi vraiment solide, surtout quand il se concentre réellement sur les sentiments de ses personnages.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires