En saison 2, Scream a oublié d’être un slasher

30 Juin 2016 à 13:00

Scream - Saison 2

L’invasion des slashers à la télévision a posé une question importante : comment respecter les codes du genre et avoir assez de personnages pour la saison 2 ? Pour Scream, la réponse a été assez simple, puisque la série s’est progressivement éloignée de ce qu’elle était censée être. Cela ne serait en soi pas un problème si les scénaristes arrêtaient d’essayer de nous faire croire que rien n’a changé.

Depuis le début de la saison 2 de Scream, soit il y a 5 épisodes, il n’y a eu qu’une seule mort notable (et une totalement anecdotique) et le corps n’a été découvert qu’à la fin de l’épisode 4. Concrètement, il a pratiquement fallu une demi-saison pour atteindre la conclusion du premier acte. Maintenant, les cadavres devraient logiquement commencer à s’amonceler dans les rues de Lakewood, mais il apparait évident que cela ne serait pas le cas.

En soi, il n’y a rien de mal à ce que la nouvelle équipe scénaristique menée par Michael Gans et Richard Register – qui viennent donc de reprendre les choses en main – essaie de trouver sa propre direction à suivre. Néanmoins, il y a quelques attentes qui accompagnent un show portant le titre Scream et une grosse référence à Carrie n’est pas suffisante pour les satisfaire.

La franchise de Wes Craven était peut-être un hommage aux classiques de l’horreur qui recherchait à renouveler les codes du genre avant de devenir une auto-parodie vite fatiguée, mais elle a imposé ses règles que la première saison tentait de respecter.

En saison 2, Noah (John Karna) n’est plus vraiment le Randy de service, il se contente de rappeler régulièrement qu’il est fan de films d’horreur, mais il ne met plus en avant les règles que le tueur va suivre. Normal, puisqu’il ignore qu’il y a un meurtrier en liberté.

Il n’est pas le seul et c’est pour cette raison que Scream ne nous a plus ou moins servie que du teen drama. Après tout, si personne n’essaie de stopper le serial killer, comment remettre en place les dynamiques qui accompagnent avec la formule de la franchise ?

Le problème est que les scénaristes cherchent à entretenir la tension avec des personnages qui sont donc dans le noir. Cela devient très poussif, notamment quand chaque épisode se contente de poser de fausses pistes pour nous faire patienter. Chaque nouveau visage introduit dans cette saison 2 se retrouve alors à avoir l’air légèrement suspect. Du cousin étrange à la prof qui se prend pour la psychiatre du coin, sans oublier le fils du shérif qui fait tout pour être le suspect idéal, on nous donne de quoi spéculer.

Spéculer sur quoi ? Là est la question, car si nous avions l’histoire de Brandon James pour monter des théories en saison 1, il n’y a plus ce genre de fondations en saison 2. Il ne reste que des miettes et, pour ne rien arranger, elles ne sont pas réellement abordées. Une fois de plus, personne ne cherche un tueur. Enfin, à l’exception d’Audrey (Bex Taylor-Klaus) qui est condamnée par son ancienne association secrète avec Piper (Amelia Rose Blaire) à être dans la confidence. C’est elle qui sert de point d’entrée au second meurtrier, mais cela ne fut pas très bien exploité jusqu’à présent – comme tout le reste.

Avec le changement de showrunner, on pouvait espérer que Scream trouverait un nouveau souffle, mais cette saison 2 a encore moins à offrir que la première. À défaut d’être intelligente ou terrifiante, la série était au moins stupidement divertissante. À présent, ce n’est plus le cas et l’ennui guette de très près. Si on pouvait recommencer à nous servir des commentaires sur le cinéma d’horreur, il y aurait de quoi rester un minimum investi.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link