Second Chance : Le Shérif de Frankenstein (Pilote)

Second Chance : Le Shérif de Frankenstein (Pilote)

Puisqu’il est dans le domaine public, Frankenstein de Mary Shelley est revisité à toutes les sauces, et ce, sans contrainte d’aucune sorte. Cela se ressent particulièrement à la télévision dernièrement et FOX, qui a toujours eu un penchant pour les séries fantastiques, nous offre à son tour sa relecture.

Second Chance explore donc le mythe avec Rand Ravich, le créateur de Life, aux commandes. Un tel scénariste donne confiance, mais dans certaines limites seulement. Le pitch de ce nouveau show a en effet de quoi laisser perplexe et le pilote ne fait pas un travail exemplaire pour corriger cela.

Tout débute avec Jimmy Pritchard qui est alors incarné par Philip Baker Hall. Il est un vieux shérif en disgrâce qui découvre que le partenaire de son fils (Tim DeKay) est corrompu. Cela le mène à sa mort. L’histoire ne fait cependant que commencer, puisque Jimmy possède un bagage générique rare qui fait de lui le candidat idéal pour une expérience médicale particulière.

Jimmy devient ainsi notre créature et notre Dr Frankenstein se trouve être Otto Goodwin (Adhir Kalyan ), un génie qui ne communique qu’à travers sa sœur jumelle, Mary (Dilshad Vadsaria). Celle-ci est atteinte d’un cancer et la créature est au cœur du traitement concocté par son frère.

Bien entendu, puisque Jimmy n’était pas au courant de tout cela, il a un peu de mal à digérer la nouvelle à son réveil. C’est là que le concept de Second Chance commence à prendre une forme. Le souci est que celui-ci apparait pour le moment être constamment en mouvement.

Jimmy est un ancien flic et, maintenant qu’il est revenu à la vie dans le corps de Robert Kazinsky, il peut résoudre l’enquête sur son propre meurtre et aider son fils à stopper les braqueurs de banque qu’il poursuit.

Cela se révèle être assez simple. Il faut alors compliquer un peu la donne, mais c’est à ce niveau que le show peine à prendre son envol. Rapidement, il semble surtout que l’on cherche à nous servir un remake non assumé de Now & Again, la sympathique série de Glenn Gordon Caron dans laquelle John Goodman se réveilla dans le corps d’Eric Close, super agent secret.

Comme dans celle-ci, la place de la famille est prépondérante et notre héros ne peut pas révéler la vérité à ses proches. De même, dans les deux cas, le nouveau corps est doté d’une force très importante. Par contre, Second Chance trouve sa propre dynamique en connectant le sort de Jimmy à celui de Mary. Elle a besoin de lui pour survivre. Il doit de revenir toutes les 12 heures à ses côtés pour un traitement qui lui permet de rester en vie.

Dès ce pilote, cette contrainte est utilisée et il est fort à parier que cela ne sera pas la dernière fois qu’elle jouera un rôle notable dans l’histoire. Cela dit, si ce premier épisode parvient à installer certains codes de la série de manière aussi explicite, il n’est pas évident de déterminer où tout cela doit nous mener. Jimmy va-t-il devenir un justicier solitaire ou travaillera-t-il avec son fils ? Qu’est-ce qu’Otto et Mary ont planifié pour lui une fois qu’elle sera guérie ? Et même avant ?

Cette introduction de Second Chance ne pose en effet pas des bases précises pour une mythologie et l’établissement d’une formule est relativement limité. Concrètement, Rand Ravich échoue à justifier le fait que l’on puisse avoir envie de revenir pour la suite. L’ensemble forme ici une histoire complète avec quelques portes entrouvertes pour laisser penser qu’il y a quelques développements possibles avec les personnages, mais rien de bien clair sur ce que la série pourrait nous raconter.

Conventionnel à plus d’un niveau et peu démonstratif en termes d’ambitions, Second Chance nous propose un pilote qui regarde sans difficulté et c’est à peu près tout. Il sera probablement nécessaire de jeter un coup d’œil à la suite pour déterminer de quoi il retourne vraiment et si cela mérite que l’on s’y intéresse. De nos jours, c’est un peu risqué de lancer une série de cette manière.

Cet article a été publié une première fois le 30 décembre 2015 et est aujourd’hui remis en avant à l’occasion du début de la diffusion de Second Chance sur FOX.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.

2 réponses à “Second Chance : Le Shérif de Frankenstein (Pilote)”

  1. flayv dit :

    j’ai vu le pilote, pas mal 🙂 Il est vrai qu’en l’état, l’épisode se suffit a lui même. Une suite va surement se tourner vers des enquêtes policière et les relations entre les 2 jumeaux et le shérif, a voir par la suite ce que cela va donner.

  2. Petit Jo dit :

    Assez d’accord avec la critique. De prime abord, c’est sans prétention et ça se laisse regarder. J’aime bien le côté bourru de Pritchard et une certaine romance entre la belle et la brute semble poindre son nez .

    À voir si la série va transformer l’essai mais de toute façon, en ce moment, je ne vois pas grand chose à se mettre sous la dent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link