Ce n’est pas facile d’être un second rôle dans Once Upon a Time, demandez à Will Scarlet

Once Upon a Time in Wonderland

Les scénaristes de Once Upon a Time ont profité d’une seconde partie de saison 5 se déroulant dans l’Underworld pour ramener des visages familiers. C’est ainsi que l’on a pu retrouver Cora (Barbara Hershey) et Peter Pan (Robbie Kay), deux méchants de l’univers de la série qui ont laissé leur empreinte – aidé par la performance des acteurs.

Dans un autre show que Once Upon a Time, on pourrait craindre que ces retours nous détournent des enjeux narratifs principaux, que ces personnages que l’on affectionne plus que les Charmings puissent devenir un temps prédominant. Ce n’est pas une erreur que risquait de commettre l’équipe créative de la série de contes de fées d’ABC qui aura peiné à plus d’une reprise à offrir à certains de ses membres réguliers le matériel adéquat pour être pertinent.

Le phénomène remonte à la saison 1 avec Archie aka Jiminy Cricket (Raphael Sbarge) qui n’était alors que le premier d’une liste un peu trop longue de personnages destinés à ne pas trouver sa place dans le show, malgré un certain potentiel. À ce moment-là, il était aisé de penser que les scénaristes avaient au départ une idée et qu’ils en ont dévié en cours de route. Cela fait partie intégrante de la création d’une série télévisée, la nature même d’une construction au jour le jour – saison après saison.

Un schéma a commencé par la suite a émerger auprès de personnages plus ou moins populaires. Pour ne pas perdre Meghan Ory, l’actrice qui interprète Ruby est devenue régulière en saison 2 pour se retrouver à en faire moins qu’en saison 1. Les scénaristes ne savaient pas quoi faire d’elle après l’avoir promu.

Eion Bailey (Pinocchio) aura été un temps régulier, mais vite rétrogradé après avoir bien entendu rempli sa fonction. Pinocchio redeviendra même enfant un temps, une façon comme une autre d’éloigner le personnage. Jusqu’à ce qu’il soit de nouveau adulte avec un petit coup de baguette magique, mais qu’on le laisse derrière sans se préoccuper de lui.

Comme August ou Ruby, Will Scarlet (Michael Socha) était populaire. Il fut donc promu régulier en saison 4 de Once Upon a Time où il n’aura… rien fait. La malédiction a encore frappé, pire que toutes ces pertes de mémoire !

La particularité de Will était qu’il venait de Once Upon a Time in Wonderland, série dérivée qui arriva à une fin naturelle. Pour tous ceux n’ayant pas suivie celle-ci, il y a fort à parier que Will n’est qu’une note de bas de page, un nom à rajouter à la liste des personnages de Once Upon a Time qui ont été mal-exploités, voire insignifiants.

Pour ceux qui comme moi ont regardé Wonderland, la pilule a été plus difficile à avaler. Son histoire était complète et en le ramenant à Storybrooke, ils ont détruit la conclusion pour donner le jour à de nombreuses questions restées sans réponses. Michael Socha lui-même a confirmé le départ de son personnage dû au fait qu’il était inutile et que les scénaristes ne savaient pas quoi faire de lui.

Pourquoi l’intégrer s’il n’y avait aucune place ou de plan pour lui ? Will Scarlet représente à sa façon l’apogée de ce problème qui ronge Once Upon a Time et qui ne cesse de se répéter.

La série a beaucoup de figures secondaires, encore plus de tertiaires pourrait-on dire. Ces derniers sont traités comme des vieilles paires de chaussettes qu’on a mis au fond du placard et qu’on ressort à l’occasion – parce que tout de même, elles sont vachement confortables alors on les aime bien.

Once Upon a Time a plein de personnages secondaires sympathiques, comme cette seconde partie de saison nous l’a rappelé. Elle a eu des méchants marquants, même avec peu d’antenne comme une Cruella qui mérite plus que ce qu’elle a maintenant ; elle a eu des gentils prêts à faire de nombreux sacrifices et plus encore comme ceux déjà cités. Elle a également de nombreux protagonistes qui ne sont pas pour certains plus utiles que, justement, les seconds rôles. Oui, c’est encore à vous les Charming que je pense ! Ou a Robin Hood dans les bois qui ne semble pas avoir le droit d’exister en dehors de son rôle de faire-valoir.

À l’arrivée, certains pourront ou pas être ramenés pour avoir le droit de vivre une nouvelle aventure. Si Ruby a obtenu sa fin heureuse récemment (et peut-être est-il préférable qu’on ne la revoit plus), il est possible d’espérer que Mulan, Merida, Pinocchio et même Maleficient puissent revenir une fois pour qu’on puisse mettre un véritable point final à leur histoire. Et pourquoi pas aussi ce brave Will…

Michael Socha : But I’m not dead, so who knows? They might bring me back… and f**king use me!

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link