John, assisté par Aeryn, s’entraîne au pilotage de la navette de transport lorsque celle-ci se retrouve prise au piège d’un filet invisible. A bord de Moya, le reste de l’équipage apprend que ce « flax » a été mis en place par des pirates pour immobiliser et attaquer les vaisseaux.

The Flax est un épisode majeur dans la construction du couple John/Aeryn. Si jusque-là, il y avait quelques pistes de jetées, leur relation était avant tout construite sur le plan de l’amitié. Ici, nous prenons officiellement le tournant qui amorce ce qui va être graduellement développé tout au long de la série.

Pour ce faire, l’équipage de Moya va être divisé.

D’un côté, nous avons John et Aeryn, pris dans le Flax, filet invisible, et qui vont voir leurs vies être mises en péril. La situation va aller en s’empirant progressivement, mais je dois bien dire ne pas avoir ressenti énormément le danger ambiant. Il faut aussi dire que le duo ne perd pas son sang-froid, et il n’y a vraiment que la scène où Aeryn doit ranimer John qui réussit à créer un sentiment de précipitation, avec le temps qui semble manquer. Après cela, on joue sur un aspect plus sentimental, avant qu’ils se jettent chacun sur l’autre ! L’arrivée de D’Argo vient y mettre une petite touche d’humour bien pensé.

Le Luxan est d’ailleurs au départ sur Moya, mais va vite partir de son côté avec Staanz, pirate ayant averti Moya pour le Flax. Il s’en ira alors avec D’Argo à la recherche d’un vaisseau sur lequel le guerrier pourrait dégoter une carte le menant à son fils. Malheureusement pour lui, il se retrouve face à un dilemme moral, le poussant à devoir revoir ses priorités.

Staanz sera d’ailleurs l’un des éléments que je préfère dans cet épisode, que cela soit son ton ou le petit twist final qu’il réserve ; il se montre être plein de surprises et sans aucun doute, incarne bien l’esprit décalé de la série, capable de nous surprendre. Il est en tout cas ce qui m’a toujours le plus marquée dans cet épisode.

J’en profite au passage pour dire qu’à ce stade de la série, nous avons vu quand même un certain nombre d’intérieurs de vaisseaux, et qu’il y a toujours un véritable travail de recherche qui est fait. En tout cas, j’aime bien celui de Staanz.

Enfin, pour terminer, il nous reste Zhaan et Rygel, sur Moya, et c’est le Dominar égocentrique à trois estomacs qui va s’illustrer en signant dans cet épisode une manœuvre de manipulation qui ne sert pas ses intérêts. Il n’avait rien à retirer de se débarrasser du pirate Zenetan, mais il va le faire avec ses propres techniques.

En bout de route, The Flax est un épisode composé de bonnes scènes et idées. Il  n’est pas solide de bout en bout, mais il reste de bonne facture.

Note : Cet épisode est parfois considéré comme le treizième de la série, étant inversé avec Rhapsody in Blue, ayant été le treizième épisode produit. J’ai choisi la numérotation de mon coffret DVD !

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire