Joe envisage de dire la vérité à Janet, mais il est victime d’empoisonnement. Renbe et Kat se rendent à Rome, Italie, dans le but d’obtenir des réponses au sujet de Victoria.

Après une semaine de pause, dû au déplacement de la série du mardi au samedi sur NBC, me revoilà avec un inédit grossièrement écrit de Persons Unknown. Comme souvent dans la série, l’équipe créatrice a un but à atteindre, et cette fois-ci, cela tourne autour de la place de Joe au sein de cette mascarade. L’issue est évidente, mais pour y arriver, nous allons devoir passer par quelques moments manquant de conviction.

Tout d’abord, le personnage d’Erika nous est imposé et si elle possède du potentiel, cet épisode m’a fait regretté Tori, qui était écrit avec beaucoup plus de subtilité. Erika est arrivée en grande pompe, et a tissé des liens franchement douteux avec Janet. Là voilà alors à voir Joe comme un ennemi, ce qui parait logique mais ce n’est pas pour autant bien fait. Malgré la position de Joe, il est difficile de ne pas être pris de sympathie ou de compassion pour lui, alors qu’Erika est quasi aussi insupportable que Blackham.

Tout ceci a en plus pour fâcheuse conséquence de reléguer au second plan les autres protagonistes. Ainsi, Graham, Moira et Charlie font le minimum syndical alors qu’il y aurait pas mal de choses à faire avec eux. Ils sont réfléchis, n’agissent pas stupidement tout en ayant totalement conscience qu’ils doivent intervenir. Mais, entre Blackham qui pète un câble et Erika se battant pour l’amour de Janet, autant dire que les storylines en scène ne servent aucunement la série et ne mettent pas forcément en avant les bons personnages.

À l’extérieur, l’enquête de Renbe bouge un peu, même si cela se fait aussi de façon grossière. Il a entrainé involontairement Kat dans son histoire et le duo a le mérite d’être convaincant. Ils se retrouvent ainsi en Italie, à suivre la seule piste qu’ils possèdent : le père de Tori. Renbe se rend bien compte que ce qu’il possède à l’heure actuelle est bien maigre ; malgré cela, il faut reconnaître qu’il progresse logiquement dans son enquête, avec des tentatives de meurtre sur sa personne crédibilisant assez bien son avancé.

En bout de route, ce sixième épisode de Persons Unknown sert en grande partie à jouer avec l’ambivalence de Joe, travaillant pour l’ennemi, mais ayant plus ou moins retourné sa veste. Ce qui l’attend est assez abstrait, mais il va être obligé de nous fournir des réponses. Il y a de fortes chances que celles-ci ne soient pas aussi révélatrices qu’on aimerait, mais elles devraient au moins permettre de relancer la série pour sa seconde partie.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire