Sit Down, Shut Up – Pilot (1.01)

Sit Down, Shut Up - Pilot (1.01)

Un groupe de professeurs, d’une petite ville de pêcheurs, essaie de garder son travail après qu’on leur annonce que l’un d’eux va perdre son travail. En parallèle, des pilules ont été retrouvées dans le casier d’un étudiant.

Sit Down, Shut Up est la dernière animation de la FOX, qui rejoint ses autres confrères du dimanche soir : King of The Hill, The Simpsons, Family Guy et American Dad.

Première grosse erreur marketing : la série fut promue comme une sorte de retrouvailles pour l’équipe d’Arrested Development, et dans le prolongement, pour ses fans. Ainsi, ces derniers placent possiblement des espoirs dans un nouveau programme qui sera obligatoirement différent et dont la comparaison n’aidera personne, tandis que les autres seront découragés avant d’avoir commencé, la publicité faite autour de la série ne les touchant pas (et encore moins si le public en question n’aimait pas AD).

Alors, autant enlever l’épine du pied : oui, Sit Down, Shut Up a quelques similitudes avec Arrested Development ; non, elle n’a pas pour vocation de prendre la suite, mais d’évoluer sûrement de son petit côté. Elle peut satisfaire ceux qui n’aimaient pas la dernière création de Mitchell Hurwitz, autant que les autres, même si au fond, le plus gros obstacle sera bien évidemment de passer le pilote, quelle que soit la barque dans laquelle on se trouve.

S’inspirant d’une série australienne, nous avons le droit à une série d’animation dans le milieu professoral, qui souffre de 10 premières minutes chaotiques, consistant à nous présenter aussi vite que l’on peut toute l’équipe. De l’enseignant sportif, au professeur d’allemand, en passant par les sciences, et l’assistant du directeur remplaçant, il y a du monde. On va vite, on veut familiariser rapidement le public avec les personnages, leurs excentricités et leurs catch-phrases, ce qui aboutit à une introduction ratée.

Quelques minutes plus tard, milieu de l’épisode, nous avons passé cela, nous aurons le droit à un possible moment comique, et deux-trois sourires, pendant que le reste de l’épisode défilera. Ce n’est pas vraiment très subtil, ni très recherché. C’est même un peu trop facile, et cela ne fait pas rire. Mais des sitcoms ne faisant pas rire au premier épisode, il y en a un paquet.

Seulement, Sit Down, Shut Up échoue surtout à susciter curiosité, et motiver pour la suite. Seul sa place dans la grille du programme peut alors donner envie de revenir. Entre The Simpsons et Family Guy, cette nouveauté aura peut être l’opportunité de s’installer et de réellement montrer ce qu’elle vaut, grâce à son lead-in.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link