Sleepy Hollow – Necromancer (1.08)

Sleepy Hollow - Necromancer (1.08)

Le Cavalier sans tête est désormais captif et Ichabod est impatient de l’interroger malgré les risques. Pour ce faire, Abby compte utiliser Brooks pour qu’il prête sa voix. Jenny aide le capitaine Irving à traquer ceux qui veulent libérer la Mort.

Le Cavalier sans tête n’est donc plus en position de décapiter qui que ce soit, mais ce n’est pas pour autant la fin de l’histoire pour lui, juste un interlude qui nous donne l’opportunité d’explorer un peu plus encore le passé d’Ichabod Crane et de son ennemi.

La mythologie de Sleepy Hollow s’étoffe ainsi toujours plus en s’aventurant sur une voie qui doit relier des choses qui, au premier abord, ne semblaient pas destinées à être aussi proches les unes des autres. L’idée de Necromancer est donc de nous en révéler plus sur la véritable identité du Cavalier – mais pas vraiment plus sur sa nature. Tout se relie avec quelques surprises, mais pas trop non plus, car certaines d’entre elles sont assez prévisibles et il est même étonnant qu’Ichabod mette tant de temps à les saisir pleinement.

L’épisode va en tout cas nous entrainer une fois de plus dans le passé. La romance entre Katrina et Ichabod étant devenue la colonne vertébrale de cette partie du show, nous explorons un peu plus la progression de cette histoire d’amour ponctuée de tragédies qui ne cessent d’étoffer la mythologie de manière indirecte. Cela n’est pas pour autant ce qu’il y a de plus palpitant à suivre, les missions secrètes d’Ichabod ont plus de potentiel – le transport de la Déclaration de résolutions du Premier Congrès continental dans le cas présent –, mais elles ne sont souvent là que pour planter le décor. Pas d’exception ici, puisque toute l’intrigue tourne autour d’un triangle amoureux qui prend un mauvais virage en plein milieu du voyage avec les papiers importants.

Bref, il apparait rapidement que Necromancer est surtout là pour nous livrer des faits et c’est en grande partie ce que l’on a. Néanmoins, histoire de bien rythmer le tout, Jenny et le capitaine Irving forment une association improbable pour traquer les prochains mouvements de l’ennemi. Cela nous délivre de l’action et quelques bons dialogues, mais il est surtout question de faire diversion. C’est un peu dommage, car Jenny mérite d’être utilisée différemment. Elle est plus ou moins réduite à relier des points et à être un soldat de plus dans cette guerre secrète, alors que sa relation avec Abbie gagnerait à être plus creusée. Cela dit, ce n’était probablement pas le bon moment pour creuser cette partie de l’histoire, Ichabod et le Cavalier étant vraiment le sujet principal ici.

En tout cas, si Necromancer passe trop de temps à nous raconter des histoires pour mener à une conclusion trop prévisible, il n’y a au final que peu de place pour les temps morts. Dans le registre, Sleepy Hollow maintient indéniablement une bonne moyenne. Malgré ça, il serait peut-être temps d’offrir aux personnages deux secondes de répit pour qu’ils puissent reprendre leur souffle et aider à étendre légèrement son univers qui se résume de plus en plus à quelques couloirs souterrains.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link