Sleepy Hollow Saison 4 ou l’improbable sauvetage d’une série à la dérive (désormais sur Netflix)

Personne n’attendait que Sleepy Hollow fasse son retour pour une quatrième saison, en particulier après le départ de Nicole Beharie. Non seulement celui-ci fut géré de manière peu gracieuse dans les coulisses, mais la saison 3 ne s’est de toute façon pas terminée de façon glorieuse.

À son lancement, Sleepy Hollow était la surprise que personne n’attendait. Son concept était légèrement stupide, mais il était assumé avec une telle conviction qu’il fonctionna à merveille. Une pointe d’humour se mélangeant à une mythologie assez sombre faisait le reste, sans oublier son duo vedette.

Au début de la saison 4, l’iconoclaste Ichabod Crane (Tom Mison) est encore présent. Il n’est pas seul, étant donné qu’il peut toujours compter sur Jenny (Lyndie Greenwood), unique autre rescapée de la purge du casting. Ensemble, ils prennent leur quartier à Washington D.C., une ville où Crane est à sa place, puisque son adoration pour l’Amérique y trouve un second souffle.

La série ne change pas de nom cependant et la ville de Sleepy Hollow n’est de toute façon jamais loin. Idem en ce qui concerne Abbie (Beharie). Elle est peut-être morte et a passé le relais à un nouveau Témoin — la jeune Molly Thomas (Oona Yaffe) —, mais Crane ne l’oublie pas.

En fait, le plus surprenant avec cette saison 4 de Sleepy Hollow, c’est qu’elle se présente comme un reboot, mais les scénaristes n’ont pas du tout rejeté le passé du show. Au contraire, ils ont même su réutiliser certains éléments qui ont toujours fonctionné.

De plus, la formule reste la même. Enfin, pas totalement. L’un des problèmes de la série a été que FOX semblait changer d’avis toutes les demi-saisons sur ce qu’elle devait être. Cette saison 4 reconnecte avec ce qu’elle était au départ.

Ainsi, l’agent Diana Thomas (Janina Gavankar) devient la coéquipière de Crane et elle doit tout apprendre du surnaturel. Les mécanismes sont les mêmes, mais les nouveaux personnages permettent de renouer avec le sens de la découverte et l’approche ludique des débuts. Ce qui manque par contre, c’est la noirceur qui était au cœur du récit et que l’on trouvait particulièrement dans les expériences passées d’Abbie et dans la tragédie qu’est la famille Crane.

Il faut dire que l’ennemi de la saison, le « tech billionaire » Malcolm Dreyfuss, n’est pas une créature démoniaque à la base, même si ses ambitions ne valent pas mieux. Surtout, il est interprété par Jeremy Davies qui cabotine autant qu’il semble s’amuser avec le rôle, beaucoup.

D’une certaine façon, avoir un antagoniste de ce type a le mérite d’éviter à Sleepy Hollow de retomber dans un piège qui lui fit mal par le passé, à savoir, qu’elle se prenne trop au sérieux. Ici, cela ne risque pas d’arriver, mais ce n’est pas pour cette raison que la mission de Crane et Diana perd de sa force.

Certes, Sleepy Hollow ne sera jamais la série qu’elle aurait pu devenir si elle avait suivi la route tracée par sa première saison. Malgré tout, la quatrième lui redonne une forme convenable qui lui permet d’être le divertissement décomplexé qu’elle n’était plus. Si elle doit s’arrêter là, elle aura au moins eu le mérite d’avoir une fin bien plus à sa hauteur que celle que la saison 3 nous avait proposée.

Sleepy Hollow - L'intégrale des Saisons 1 & 2
List Price: EUR 40,13
Price: EUR 27,99
You Save: EUR 12,14
Price Disclaimer

Déjà publié en avril 2017, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion l’a mise en ligne de cette saison 4 de Sleepy Hollow sur Netflix ce 31 janvier 2017.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link