Sleepy Hollow – Sanctuary (1.09)

Sleepy Hollow - Sanctuary (1.09)

Ichabod et Abbie enquêtent sur la disparition d’une femme qui n’est autre que la descendante d’un ancien allié des Crane. Ils se retrouvent face à une force inexpliquée.

Maintenant que le Cavalier sans tête s’est de nouveau échappé, Sleepy Hollow retourne vers des histoires mêlant le surnaturel à la mythologie de manière moins frontale. D’ailleurs, tout commence ici comme une affaire assez banale.

Forcément, il est tout de même nécessaire de lier tout cela sans tarder à un fil conducteur qui sera ici Katrina. Le timing fait que c’est le moment de célébrer Thanksgiving, une fête familiale qui pousse donc les scénaristes à s’aventurer dans cette thématique et quelques révélations sur la femme d’Ichabod vont aider à explorer ce qu’il a perdu en plus de son épouse, de ses amis et de tout le reste.

La famille s’impose ici plus qu’on pouvait l’espérer, puisque le Crane ne sont pas les seuls à être utilisés pour creuser le sujet. D’une façon surprenante, le capitaine Irving est également mis en avant, même si cela sert avant tout à un moment donné à créer des temps morts du côté de l’action principale.

On découvre une nouvelle facette du capitaine, pour ne pas dire la toute première, étant doné que le personnage a été traité de manière très superficielle jusque-là. Son rôle était d’être autoritaire et de servir d’allié à l’occasion. Cela change maintenant qu’il est vraiment investi dans la mythologie et, étonnement, les scénaristes l’utilisent même pour renforcer la place de Jenny dans le show.

D’ailleurs, vu le sujet principalement développé ici, il est étonnant que les sœurs Mills ne soient finalement pas utilisées pour étoffer le propos. Cela dit, il y avait ce qu’il fallait avec les Crane et les Irving, en rajouter n’était probablement pas nécessaire, surtout qu’il y avait une histoire de maison hantée à explorer au cœur de tout cela.

C’est là que toute l’action se place, au cœur de cette ancienne bâtisse délabrée dans laquelle un envoyé de Moloch instigue à juste raison la peur. Dans cette partie, c’est avant tout la réalisation qui donne le change, usant des poncifs du genre et exploitant le décor pour maintenir le suspense et créer un bon nombre de rebondissements. Dans ce sens, c’est indéniablement efficace, même si la géographie des lieux est légèrement confuse par moment, ce qui est étrangement distrayant.

Sleepy Hollow nous a donc servi son épisode Thanksgiving à sa façon. On a le plein habituel d’horreurs et d’évènements surnaturels, mais aussi des révélations qui aident à dessiner une image de plus en plus précise de ce qui lie Abbie et Ichabod. L’héritage familial s’impose progressivement comme une thématique clé de la série et devrait nous apporter encore quelques surprises par la suite.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link