Un vieil ami de Piney achète des armes à SAMCRO. Quand ils les utilisent pour libérer un prisonnier, tuant au passage plusieurs personnes, les fédéraux arrêtent Clay. Cherry débarque à Charming ce qui va énerver Gemma qui se doute très bien de qui elle est.

Avec Clay en garde à vue, Jax va montrer ses talents de leader en gérant la crise. Bon, c’est fait façon Sons Of Anarchy, donc il y a des morts, des armes à feu, de la corruption et une dose de vendetta, mais au moins, il a montré à ceux qui doutaient de lui, qu’il était apte à prendre les rênes.

Ça devient chaud pour SAMCRO avec tous ces fédéraux qui sont après eux et leurs problèmes d’approvisionnement d’armes. Mais ils ne sont pas seuls là-dedans, car l’agent Needles des ATF commence à attirer l’attention sur lui et sa petite obsession risque de devenir rapidement incontrôlable. Les évènements mettent donc clairement en place la suite, qui s’annonce encore plus mouvementée qu’actuellement.

Mais finalement, même si cette histoire de fédéraux, avec Ally Walker en guest, est prédominante dans l’épisode, c’est la relation entre Gemma et Clay qui bénéficie de la meilleure écriture. Il faut dire que depuis le début de la série, Katey Sagal est phénoménale dans son rôle, faisant de l’ombre au reste du casting et, par conséquent, mérite clairement toute l’attention qui est portée à son personnage. Pour l’occasion, avec l’arrivée de Cherry en ville, on découvre une nouvelle règle silencieuse du club. En voyage, les motards font ce qu’ils veulent, tant que ça reste loin de la maison. Loin des yeux…

Donc, le couple a quelques problèmes, liés également au début de ménopause de Gemma. Les choses changent pour elle, mais le couple n’en reste pas moins fort. En tout cas, il sort de l’épreuve haut la main.

Au final, nous avons encore une fois, un excellent épisode. Les personnages s’affinent de plus en plus. La série ne cesse d’emprunter des chemins inattendus, et il faut espérer que cela perdure, car c’est assez rafraichissant.