Sons of Anarchy – Saison 3

Jax se lance à la recherche de son fils, tandis que Gemma est en fuite. Le club est poussé à bout, prit entre les problèmes politiques de l’IRA, les manigances de l’agent Stahl, et les magouilles électorales à Charming qui pourraient bien tout changer pour SAMCRO.

La saison 2 s’était conclue sur un évènement fort : le kidnapping d’Abel. Il ne fallait pas s’attendre à ce que Jax soit immédiatement réuni avec son fils. En fait, cela va rapidement ne devenir qu’un élément pris au milieu d’un jeu de manipulations qui va lentement prendre forme pour se dénouer graduellement jusqu’à la toute fin.

Il est alors clair dès le départ qu’il va être question d’explorer les limites que Jax est capable de franchir pour sa famille. Car, en plus d’Abel, sa mère est elle aussi en danger et il va devoir jouer avec le diable pour pouvoir la sortir elle, et le club, d’une fin plus que difficile à digérer.

Cela dit, SAMCRO va certes rester au cœur de l’histoire, mais les Sons surtout être ballottés de tous les côtés et vont se faire manipuler pour résoudre les problèmes de ceux qui les entourent.

D’un côté, il y a Stahl, toujours aussi corrompue. De l’autre, les irlandais, des alliés qui ne veulent pas se salir les mains et qui seront prêts à utiliser un bébé pour obtenir ce qu’ils désirent.

Mais, avant d’en arriver là, Jax va devoir prendre une décision. Toujours pris entre les mots de son père et la réalité de la vie qu’il a choisis, il prend conscience des dangers qu’il est prêt à assumer par lui-même, mais que ses proches doivent affronter par défaut. Il en résulte une volonté claire de repousser Tara hors de sa vie. Un choix qui manque de conviction et qui va entrainer le couple dans une zone maladroitement délimitée. Et ça ne sera pas la seule, car la majorité des personnages masculins semblent avant tout subir ce qui leur arrive, réagissant continuellement à l’instinct, et les femmes sont celles qui devront tout prendre en main. D’ailleurs, si la fin de la saison était différente, on aurait presque pu croire que les membres de SAMCRO n’étaient pas aussi durs qu’ils aiment le penser.

Quoi qu’il en soit, cette saison 3 met la pression sur les couples, les familles, et les motards. Clay et Jax vont être plus proches que jamais, car l’ombre de John Teller, qui se fait encore bien sentir au début, va devoir disparaitre pour laisser place à des notions sur lesquels les protagonistes puissent se reposer entièrement. Le Club est sort donc glorifié, même s’il est tourmenté de tous les côtés.

Il faut dire qu’il y a bien une grande storyline cette saison, mais les secondaires ne sont pas pour autant bénignes. Nous retrouvons les traditionnelles oppositions avec les Mayans, auxquelles on ajoutera Jacob Hale Jr. qui compte se payer sa place jusqu’à la mairie de Charming, Unser qui est obligé de trahir de vieilles alliances pour se garantir un avenir, et Stahl, bien entendu, qui manipule toujours autant qu’elle peut.

Certaines intrigues paraissent avant tout là pour assurer une direction à la série au-delà de cette saison, tandis que d’autres sont instrumentalisées d’un bout à l’autre pour qu’au bon moment tout se mette en place afin de libérer les obstacles qui semblaient pourtant difficiles à franchir.

Ce sont ces dernières qui seront les plus nuisibles, car beaucoup de développements apparaissent trop calculés pour réellement générer l’enthousiasme que la série parvenait malgré tout à bien entretenir jusque-là. Il en ressort un manque flagrant de spontanéité qui rend certaines storylines peu captivantes en les rendant juste prévisibles. Le plus gênant étant que dans les épisodes mêmes cela se ressent trop fréquemment, il n’y a pas besoin de voir l’ensemble pour le constater.

Au final, cette troisième saison de Sons of Anarchy avait clairement été entièrement pensée d’un bout à l’autre, mais son découpage est mécanique et parfois un peu répétitif. Les risques pris apparaissent souvent trop calculés, et seuls certains personnages – Gemma et Tara principalement – parviennent à surprendre et à aller là où ne les attendaient pas forcément. À côté, le travail effectué sur les relations entre Jax, Clay, et ses proches, est tout de même assez intéressant et ouvre de nouvelles voies à explorer. On peut donc espérer que la prochaine saison sera moins prompte à déblayer les routes sur lesquelles les motards doivent s’engager afin de restaurer légèrement le sens de l’aventure qui commence à disparaitre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires