Sons of Anarchy – Home (3.04)

avatarun article de :
publié le :
29 sept 2010 à 11:38
votre opinion :
1 commentaire

soa 304

Gemma doit mettre les choses en ordre pour son père, avant de se diriger vers le Canada. Samcro prend la direction du nord pour aider Happy avec un problème pharmaceutique.

Il était difficile d’imaginer que Gemma allait rester dans l’ignorance au sujet d’Abel pendant encore longtemps. En tout cas, avec Home, la vérité surgira, mais pas exactement comme on pouvait s’y attendre, et c’est surtout la chute qui se dote d’une forme encore moins prévisible. La révélation devait avoir des conséquences, et pendant toute la durée, c’est comme une bombe prête à exploser. Les dégâts immédiats ne seront pas forcément ce qu’on a pu imaginer.

publicite

Enfin, avant cela, Jax et Clay arrivent auprès de Gemma et Tara, avec quelques difficultés, l’arthrite de Clay venant lui poser quelques difficultés. Il n’y a clairement rien de pire pour un motard que de ne pas pouvoir conduire, et la scène nous le rappelle, bien qu’il y a encore pour le moment quelques possibilités.

Finalement, les blessures se font de plus en plus nombreuses pour tout le monde et la plupart n’ont pas d’issues, ou elle n’est pas heureuse. Pour le moment, il semble que Tara et Jax sont un peu dans le gouffre, les deux n’étant clairement pas en accord sur le devenir de Tara et sa place dans la famille. Le « We’re not your family! » de Jax, s’il est clairement ignoble, est plus un cri de désespoir pour tenter de protéger celle qu’il aime, et qui s’acharne à foncer tête baissée dans cette vie qui n’épargne personne.

La famille est clairement au cœur des évènements, et cela nous conduira à une séparation déchirante entre Gemma et son père, nous poussant vers l’inévitable : le retour de Gemma à Charming, et la révélation du kidnapping d’Abel. Au milieu de tout cela, la petite pointe d’humour sur la couleur des cheveux est bienvenue (« Maybe you go redhead for a while. » « Christ, I’d rather shave my head. »), car le reste est clairement sans pitié pour Gemma, qui atteint son paroxysme avec le coup de téléphone de Maureen, pour lui apprendre qu’Abel est à Belfast.

De ce côté-là, justement, il y a clairement des conflits d’intérêts, et Maureen se trouve donc entre Jimmy O et Father Ashby. Le premier veut rendre le bébé alors que le second compte utiliser Abel pour faire venir les Sons à Belfast – et régler son compte à Jimmy O. Ce n’est pas le conflit le plus limpide au monde, surtout que Father Ashby joue toujours sur un terrain glissant, mais au moins, Jimmy O s’impose bien et l’épisode permet de mieux cerner le personnage. On n’en a pas fini, et il y a certainement des choses à dire sur ce qui passe là-bas, tout ceci gagnant en plus fortement en intérêt.

Au milieu de tout cela, nous avons le droit à un peu d’action, dans le style classique de Sons of Anarchy, et l’introduction de Frances Fisher, partageant plus que des médicaments avec Piney. En tout cas, cette partie est assez rapide, mais elle permet de garder en perspective les activités de Samcro – « we’re the good guys. » -, offrant ici une aide précieuse. En tout cas, il y a sûrement là un sujet à approfondir.

Home jongle occasionnellement entre précipitations et scènes posées. Il fournit beaucoup sur le plan émotionnel, et la situation pour Abel ne fait qu’empirer, le temps passant commençant sérieusement à inquiéter. Pour le coup, il y a un fort mélange entre enjeux et développements qui rendent cet épisode riche et crucial.

Plus d'informations sur la série
sur le site de notre partenaire.

Laissez un commentaire

©2006-2014 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress.
100 queries. 0,710 seconds.