Sons of Anarchy - Potlatch (2.08)

SAMCRO cherche à avoir sa cargaison d’armes, mais Zobelle est déjà sur l’affaire. Jax doit s’occuper des problèmes de Luanne.

La guerre entre Jax et Clay est constamment en train de jeter un voile négatif sur ce que l’un ou l’autre accomplit. Aucun des deux n’arrive à apprécier la situation de l’autre et ne pas le blâmer pour tous les problèmes. Cela ne va pas aller en s’améliorant et, pire, le club semble désormais se scinder en deux.

Les voilà donc pris entre les Mayans, Zobelle, les Irlandais et Georgie le roi du Porno. Difficile d’avoir « The Big Picture » comme dirait Jax, surtout pour eux qui commencent juste à évaluer l’étendue de leur perte de contrôle. Et ce ne sont pas que les conflits internes qui en sont la cause, car Zobelle joue à un tout autre niveau et ne fait que saisir l’opportunité créée par toutes ces distractions.

Bref, quand le décès, annoncé il y a peu, fini par survenir, on est proche du désastre et on ne peut que craindre pour la suite, surtout que Jax et Clay ne sont plus les seuls à s’opposer. Tig tente clairement de gérer l’impact de la mort de Donna, allant même jusqu’à se montrer clément avec Chuck, le comptable masturbateur compulsif. De quoi faire un peu douter Clay sur son fidèle bras droit, et sur ce qu’il pourra accomplir. À côté de ça, Bobby fait tout pour sauvegarder le club, mais ça ne semble pas être suffisant. Il reste Opie qui est lui dans son univers, tenant de comprendre ce qui se passe, mais qui est tout aussi impulsif que les autres.

En plus de ça, il y a aussi des tensions entre les femmes. Gemma tentant toujours de régler les problèmes à sa façon, ce qui n’aide pas Tara. Sans parler de l’arrivée de Fiona, la femme de Chibs. Cette dernière apporte non seulement un peu de background pour le motard, mais surtout, elle se présente comme étant de la trempe de Gemma, ce qui n’est pas forcément une garantie de paix à Charming.

Dans la petite ville, justement, il y a des choses qui se préparent. Des élections qui pourraient changer beaucoup. Ce n’est là qu’un des petits éléments introduits dans ce court épisode (38 minutes !) et qui devraient assurer des enjeux de plus en plus gros pour la fin de saison, au même titre que les futurs conflits internes que l’on sent naitre de loin entre Weston et Zobelle.

Tout se met en place et chaque nouvelle étape semble s’accompagner d’une augmentation des heurts entre Jax et Clay. Tous les deux promettent des changements, le second ayant peur de ça plus qu’on ne peut l’imaginer, car derrière il y a vraisemblablement de la vieille histoire qui trouve ses racines à l’époque du règne de John Teller. De ce côté-là, il y a encore à raconter, mais pour le moment, il y a suffisamment de problèmes pour occuper le SAMCRO à plein temps.