Sons of Anarchy, saison 7 : la fin de la route

Sons of Anarchy saison 7

Jax se lance dans de nouvelles alliances et ébranlent des anciennes pour obtenir vengeance suite à la mort de Tara. Alors que les cadavres s’alignent, Gemma tente de faire face à ses propres démons. De son côté, Unser collabore avec la nouvelle shérif pour démasquer la vérité.

La saison 6 de Sons of Anarchy se terminait avec la tragique mort de Tara par les mains de Gemma. De là, il n’était pas bien difficile d’imaginer tout ce qui en découlerait pour la famille Teller. Avec plus que 13 épisodes au compteur, tout était possible ou presque pour Kurt Sutter.

Le créateur ne va cependant pas s’engouffrer dans une direction imprévisible, au contraire, cette ultime saison de Sons of Anarchy repose sur les ficelles narratives classiques du show. La différence se trouve simplement dans les motivations de Jax, aveuglé par le décès de sa femme. Il ne veut alors que vengeance sans se préoccuper des multiples retombés et sans jamais s’arrêter pour comptabiliser les morts.

Rapidement, Jax nous entraine de nouveau dans des plans compliqués sans raison valable qui se termine souvent dans un bain de sang qu’il est difficile de justifier. Les membres de SAMCRO suivent leur leader aveuglément, même Bobby, qui avait pourtant par le passé exprimé son désaccord sur les méthodes violentes et gratuites du club. Les épisodes s’allongent en minutes en même temps que Sutter multiplie – volontairement ou non – les digressions pour éviter d’arriver trop vite aux révélations et à la confrontation inévitable.

Le récit est alourdi par des intrigues qui sont inutilement étirées et un enchainement d’alliances et de trahisons à l’intérêt plus ou moins limité, alors même que les enjeux n’ont jamais été aussi personnels et compliqués. La situation était prompte à emporter les personnages principaux dans une spirale émotionnelle destructrice, mais le long déroulement de l’histoire ne le permettra pas vraiment. Si Gemma est consumée par ses actions sur un plan psychologique, Jax l’exprime sur un plan plus physique au point de se montrer au final détaché. Cette approche a pour effet de créer une distance émotionnelle légèrement regrettable.

Bien que la subtilité n’est certainement pas un mot qui définit Sons of Anarchy à l’arrivée, tout ceci est orchestré avec bien trop de grossièreté, tout particulièrement avec Abel – éternel témoin des moments de confession de sa grand-mère.

Là où la série tombe parfois dans une vulgarité sans intérêt, à l’image de la relation entre Chibs et la shérif Althea Jarry qui ne mène nulle part, elle est aussi encore capable de faire preuve d’une sensibilité qui arrive à surprendre de la meilleure manière qui soit. La relation entre Tig et Venus Van Dam est dépeinte avec une justesse étonnante, alors que Nero et Wendy aident à garder le monde de Jax connecté à la réalité, autant sur un plan pratique qu’émotionnel.

Ce n’est bien entendu pas suffisant pour passer outre les multiples longueurs qui affecteront cette ultime saison qui suivra alors un déroulement bien trop mécanique. Pour Jax, tout a commencé avec la découverte des carnets de son père, et il est dès lors évident que cela se terminera d’une manière similaire très tôt. Sutter nous mène ainsi à l’inévitable depuis les débuts de sa série, mais les motivations des personnages auront fini par se diluer, voir disparaitre au fil du temps ; à la place reste alors une approche souvent très basique des évènements avec les Sons d’un côté et leurs ennemis de l’autre. Peut-être pire que les cadavres accumulés à Charming, les dommages collatéraux causés sont encore plus nombreux et plus souvent balayés d’un geste de la main.

Kurt Sutter termine donc son histoire là où il a choisi et aura délivré une saison 7 qui aura suivi de trop près la ligne qu’il avait tracée pour réellement surprendre, étonner et captiver. Ces derniers épisodes ne furent clairement pas exaltants et semblent surtout avoir rallongé un récit qui était déjà en grande partie à bout de souffle. Au moins, on arrive à une conclusion naturelle qui a, selon les règles morales définies dans le show, son sens et permet de mettre un point final attendu à Sons of Anarchy comme il se doit.

La saison 7 de Sons of Anarchy est disponible en DVD et Blu-ray à partir du 1er juillet 2016.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link