Sons of Anarchy – Small Tears (2.02)

Chief Unser trouve Gemma et veut l’emmener à l’hôpital. Celle-ci refuse et appelle Tara. Clay et Jax croient qu’elle a eu un accident de voiture doivent s’occuper des affaires courantes du club. Otto demande de l’aide pour Luann qui a des problèmes dans son business.

Suite à la fin plutôt marquante du précédent épisode, il était difficile d’imaginer comment cela pourrait bien tourner. Mais il ne faut pas surestimer la volonté de Gemma à protéger ses hommes d’eux-mêmes, comme vont le comprendre les suprémacistes qui s’installent en ville. Il va donc leur falloir trouver une autre solution d’attaque.

C’est là que reviennent en jeu les Mayans et les Niners. Qui dit nouveaux ennemis, ne dit pas que les anciens sont partis et, avec les Mayans, les choses ne vont probablement pas rester au beau fixe. La stratégie de Zobelle est alors un peu surprenante, car il doit s’allier avec « une race inférieure », le genre de décisions que son compagnon de bataille, Weston, n’envisagerait certainement pas.

Quoi qu’il en soit, notre duo de racistes joue en arrière-plan et les Sons of Anarchy n’en ont, pour le moment, pas du tout conscience. Il est probable que cela devienne tout doucement plus conséquent, tandis que les conflits entre Clay et Jax s’intensifient de leur côté. Il faut dire que Jax tente de s’imposer plus que jamais et qu’il va devoir apprendre à être plus prudent.

Jax : You think I brought you here to Adrianna you?

Mais en attendant, il se lance dans un nouveau business, légitime cette fois. À la demande d’Otto, ils vont s’occuper des problèmes que rencontre Luann. Résultat : SAMCRO va investir dans le porno.

Entre la mise en place de cette nouvelle association professionnelle et les conflits armés, l’épisode délivre plusieurs petites choses qui ont leur importance. En premier lieu, le comportement d’Opie qui devient plus que borderline. En premier lieu, quand il parle à Tig, il semble commencer à assumer sa situation, mais il va par la suite se révéler imprudent, mettant inutilement sa vie à risque.

Ensuite, la façon dont Gemma se repose sur Tara montre définitivement qu’elle l’a acceptée – ce qui était un peu insinué dans le season premiere.

Tout ceci n’a finalement que peu de temps d’être développée pour le moment, mais aide à renforcer les bases de ce début de saison, ainsi que les protagonistes. Le fait est que ce second épisode continue d’instaurer les grandes storylines qui vont être dominantes durant les prochaines semaines, et que cela laisse peu de place pour le développement individuel des personnages.

Quoi qu’il en soit, les différentes histoires qui s’installent ici annoncent des choses intéressantes, en particulier l’angle choisi par Jax qui se révèle être au bout du compte ce que le Pilot de la série avait laissé présager. Pour en arriver là, il devait murir et c’est clairement ce qu’il a fait, car il en impose beaucoup plus et hésite moins qu’avant. Mais s’il tient tête à Clay, Jax va devoir apprendre à réfléchir plus longuement ses décisions. C’est un peu sa leçon du jour.

Bref, ce second épisode poursuit la mise en place des premières intrigues de la saison tout en s’intéressant aux grandes lignes directrices de la série. Cette dernière montre d’ailleurs que sa courte vie lui a quand même permis d’installer un univers dense avec une Histoire que les scénaristes maitrisent assez bien, utilisant des éléments même anodins de la première saison pour renforcer l’installation de nouveau. C’est efficace, et ça récompense le spectateur attentif.

L’épisode se conclut sur une sensation de retour au calme, mais c’est surtout le début des problèmes.