Sons of Anarchy - The Culling (2.12)

SAMCRO se prépare pour la guerre. Weston finit par découvrir ce que faisait Zobelle derrière son dos.

Comme le laissait supposer le précédent épisode, la fin est toute proche et elle commence à bien se mettre en place ici.

L’idée est de mettre Weston au courant de ce que fait Zobelle afin de casser l’unité de la ligue avant d’attaquer. Un plan efficace qui a besoin d’autre chose, et c’est là que les irlandais entre en jeu. Il faut des armes pour que les Niners et les chinois s’accordent sur ce qu’il faut faire des Mayans.

Bref, il y a beaucoup de joueurs et les Sons s’organisent pour que tout puisse fonctionner à merveille, y compris contre l’ATF. Et ce sera le cas, sauf, bien entendu, qu’il va y avoir un accro, Hale. Le flic va finir par arrêter tout ça avant que ça se conclût, afin d’en laisser pour le season finale.

Tout ceci nous offre de quoi nous occuper. Voir l’ATF se faire avoir est assez sympathique, tout comme assister à l’émergence d’une nouvelle Tara. Elle mijotait depuis le début de la saison, calmement solidifiée par Gemma qui faisait d’elle une vraie membre de SAMCRO. C’est ainsi qu’elle va régler son problème administratif, comme sa future belle-mère l’aurait fait, avec une dose de menaces, ses poings et beaucoup d’assurance. Soudainement, Tara n’est plus la gentille médecin, elle est une membre du club.

Quoi qu’il en soit, il y a un sentiment étrange, comme si tout redevenait enfin comme ça aurait toujours dû être. Le calme pourra-t-il finalement s’installer à Charming. Difficile à croire, car si la ligue a permis d’instaurer une unité au sein du club et avec ses partenaires, les conflits internes ne sont mis de côté que temporairement, on s’en doute. Le fait est qu’ils sont totalement absents ici, Clay et Jax semblant être plus proches que jamais. On reste donc dans l’attente de ce que va bien pouvoir nous offrir la conclusion.

Certes, Zobelle en réchappe de peu et il est probable que tant qu’il ne sera pas éliminé, il restera une menace, mais le plus inquiétant est peut-être le fait qu’Unser se retire pour laisser Hale aux commandes, comme ça aurait dû se faire au début de la série.

Plus qu’une fin de saison, c’est donc l’installation d’une nouvelle conjoncture à Charming qui nous attend. The Culling permet de déblayer le terrain avec une rare efficacité, laissant ouvertes quelques intrigues – les plus importantes – afin que le suspens reste entier. Le fait est qu’il y a quand même un certain sentiment d’accomplissement, ce qui fait craindre le pire, finalement, car il est difficile d’imaginer quel sera la prochaine décision de Zobelle, et elle pourrait être violente.