SAMCRO doit trouver l’argent manquant avant le rendez-vous avec leur contact irlandais. Le vol d’un camion-citerne va les aider. Darby et les Mayans comptent se débarrasser de Clay.

Les choses se gâtent à Charming et ce n’est, semble-t-il, pas prêt de changer. Même si cela couvait depuis un certain temps déjà, depuis le début de la série en fait, c’est l’agent Kohn qui va mettre le feu aux poudres. On le croyait parti pour Chicago, mais Darby va recevoir au courrier un petit paquet, déposé en main propre dans sa boite aux lettres. Une petite photo et des informations sur le fournisseur d’armes de SAMCRO. Une réunion avec les Mayans plus loin, et Clay se retrouve avec une cible sur le front.

L’épisode commençait presque joyeusement pourtant. Jax allait enfin pouvoir porter son fils dans ses bras, l’argent finit par arriver, la revente de l’essence avec le flic, et Prospect donne un peu d’humour avec sa « prise d’initiative ». Mais une fois le premier coup de fusil tiré, c’est la descente dans les abimes, car, non seulement les cadavres commencent à tomber, mais quand on croit que c’est terminé, on s’engage dans un drôle de virage. Kohn n’était effectivement pas parti et il s’en prend à Tara, dès que Jax s’éloigne.

Le genre de moment où l’impuissance du personnage est palpable et où l’avenir semble incertain. La série est trop jeune pour que l’on sache jusqu’où les choses peuvent aller. En fait, même quand on croyait le savoir dans The Shield, ce n’était pas vraiment le cas. Ici, confronté à l’incertain, on se retrouve happé par la violence qui sature l’atmosphère en craignant le pire. Il est dommage que la porte de sortie nous soit pointée du doigt si tôt, ce qui cassera un peu l’ambiance, même s’il y a beaucoup de variables à prendre en compte, on sait que, finalement, cela va mieux se finir qu’on ne le pensait.

Ce n’est pas pour ça que l’épisode a épuisé son lot de surprises, car Jax va donner tort à Tig, plus vite qu’on ne pouvait le croire. Ce dernier montre des signes de doutes envers le vice-président du club depuis quelques épisodes déjà, et va finir par donner son avis à Clay. Il est étonnant que ce genre de problème n’ait pas été plus fort auparavant, surtout quand Gemma a commencé à s’inquiéter de la direction que pouvait emprunter son fils, mais le début de la guerre est surement le moment le plus stratégique pour discuter commandement.

L’épisode se conclut en nous laissant dans l’expectative. C’est un peu comme si l’introduction venait de se terminer et que l’on commençait enfin.