Samcro doit trouver un moyen de gagner de l’argent pour financer le voyage à Belfast, alors que l’accord passé entre Stahl et Jax se met en place.

Sons of Anarchy prend définitivement son temps cette saison, et cela ne se fait pas au bénéfice de tout le monde. En tout cas, cet épisode semble être là pour mettre un peu d’ordre avant de filer vers Belfast, et ce n’est assurément pas deux bastons qui feront oublier que le rythme est un peu trop routinier.

Pour pallier ce défaut, nous avons l’agent Stahl qui brille d’une sobriété incroyable, sachant aussi bien s’outrager quand elle le doit. Son accord avec Jax est mis en pratique, chacun ayant à ce stade besoin de l’autre, et si cela revient à devoir faire jouer les relations et demander des faveurs pour Stahl, elle réussit à tirer plus que parti de la situation, en décidant du témoignage de Gemma. Là-dessus, elle se montre suffisamment surprenante pour qu’il soit difficile de deviner où elle va bien pouvoir nous entrainer. Étant capable de trahir la personne la plus proche d’elle, cela illustre merveilleusement bien son caractère. Il y a quand même des points faibles au plan en place, tel que le fait que la présence de Stahl dans la maison était connue, ou le fait qu’il est plus que probable que l’agent Tyler a un alibi. Peut-être que cela fait parti du plan, la suite nous éclaircira là-dessus.

En échange, Stahl doit se débrouiller pour éviter le séjour en prison de SAMCRO, et elle y parviendra, repoussant l’échéance à 10 jours, ce qui devrait être suffisant – bien que très serré – pour le séjour à Belfast. Avant cela, il y a pas mal de choses à faire, à commencer par l’accueil de nouveau membre, ainsi qu’Happy les rejoignant officiellement. Cela se complique avec Kozik – de retour dans le coin, donc – Tig refusant de lui faire confiance. Sur ce sujet, nous n’avons eu que des sous-entendus, et l’épisode ne fait pas trop exception, si ce n’est que Kozik travaille à faire changer d’opinion Tig. Les frictions sont là, et il y a sûrement une opportunité à saisir, ne serait-ce que pour développer Tig, mais ce n’est apparemment pas pour tout de suite.

En attendant, Clay organise la paix avec les Mayans de façon presque trop facile, alors que Tara aide Jax à vendre des médicaments à une clinique pour avoir de l’argent. L’occasion de revoir Darby, qui va être témoin de la vente, créant quelques problèmes. Cette situation est avant tout là pour faire ce qui nous pend au nez depuis un petit moment, détruire le couple Tara/Jax. Difficile d’être surpris vu que, depuis le début de la saison, l’histoire tend à vouloir prendre cette direction, jouant sur des répétitions et l’insupportable culpabilité de Jax. Ce n’est donc pas ce qui se montre vraiment concluant. Le couple s’est fortement affirmé, comme Tara, et leur séparation est clairement poussée. Le fait est que Tara est enceinte, ce qui ne pourra éternellement rester sous silence, mais le comportement autodestructeur de Jax ne semble à l’heure actuelle ne pas avoir de limites. En voilà en tout cas une storyline qui a plus que ses preuves à faire, car jusque-là, elle fut moyennement inspirée et la direction qu’elle prend n’est pas très enthousiasmante.

Enfin, cet épisode de Sons of Anarchy n’est pas le plus inspiré qui soit, prenant quelques facilités pour mener ses personnages dans une direction bien définie.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire