Ben et John s’occupent d’un triple homicide, alors que Lydia et son nouveau coéquipier se rendent compte qu’ils n’ont pas la même façon d’enquêter. Pendant ce temps, Sammy continue d’avoir des problèmes avec sa femme.

Le premier épisode de la saison avait servi à reposer les bases de la série et se concentrait sur les relations entre les différents policiers. Cette semaine, on a droit au retour des intrigues personnelles, qui ont toujours fait la particularité de la série.

Du côté de Nate, on assiste au retour de sa fille Mercedes, qui veut toujours connaître sa mère biologique. Mais ici, les scénaristes partent dans une direction imprévue en la mêlant à l’affaire fil rouge de la saison. On ne sait pas encore très bien où cela va nous mener, mais cela a le mérite de réveiller l’intérêt pour cette histoire de gang jusque-là banale.

Nate doit donc travailler avec son ancien coéquipier, et cela ne plaît guère à Sammy. Il est mis à l’écart à plusieurs reprises (ils parlent même en espagnol entre eux). On pourrait reprocher à Sammy de ne pas faire beaucoup d’efforts, mais il inspire plus de la compassion: on s’est tous un jour retrouvé dans ce genre de situation désagréable. Et puis, ce n’est pas sa femme qui lui facilite la vie. La scène de Tammy au supermarché est le bon moment comique de l’épisode.

Lydia, elle, a toujours du mal avec son collègue. Leur opposition est développée de la même façon que dans l’épisode précédent. Ici, on accentue l’aspect binaire de leur relation : l’un dit « white », l’autre dit « black », c’est plutôt clair. Ils ont du mal à trouver leur rythme, et ne savent jamais sur quel pied danser l’un avec l’autre. Ceci est parfaitement illustré par l’affaire du jour, où on hésite pendant tout l’épisode sur la culpabilité du docteur.

Ce sont Sherman et Cooper qui découvrent les corps. C’est une très bonne idée d’avoir flouté le corps et visage de la fille, cela ajoute à la nature sordide du crime un réalisme effrayant. On comprend que Ben ne puisse s’en détacher pendant tout l’épisode. On développe à nouveau le contraste entre le rookie et le flic qui a de la bouteille. Pourtant, Sherman continue de prendre de l’assurance et John en viendra à s’expliquer (partiellement) sur sa consommation de pilules.

Ben essaiera bien de se changer les idées, en allant à un dîner où sa sœur (Gillian Zinser90210) veut lui présenter une de ses amies (Nora ZehetnerGrey’s Anatomy). On remercie les scénaristes pour avoir de nouveau arrangé une petite réunion The OC, avec le retour de Taylor Handler. Les retrouvailles sont malheureusement de courte durée, la conversion tournant rapidement autour du triple homicide. Décidément, Ben a du mal à rester dans la même pièce que ses amis!

Un bon épisode de Southland. La variété des intrigues fait qu’on ne s’ennuie pas, et la série continue de développer ses personnages et leurs relations avec subtilité (c’est tellement rafraîchissant!). Voici une série policière comme on en voit pas ailleurs!

avatarUn article de .
1 commentaire