Star Trek Discovery : Retour mouvementé vers l’ultime frontière (pilote)

25 Sep 2017 à 18:00

Quand Enterprise s’est achevée en mai 2005, la mort de la franchise Star Trek était presque signée. Le dernier spin-off en date n’avait pas su convaincre le grand public et sa philosophie paraissait ne simplement plus raisonner avec son époque.

Aussi peu en accord avec ce qu’était la création originale de Gene Roddenberry au point départ, le reboot cinématographique signé J.J. Abrams a indéniablement redonné un coup de jeune à Star Trek — même si le succès limité du troisième film laisse penser que ce n’était pas suffisant. La franchise est de toute façon plus à sa place sous la forme d’une série et Star Trek Discovery est donc là pour prendre le relai.

À voir les deux premiers épisodes, elle semble en effet chercher à embrasser pleinement l’histoire de la franchise, mais également s’inscrire dans la lignée des derniers longs-métrages. Il y a quelque chose d’assez conflictuel dans le fond qui explique surement pourquoi lui donner vie fut si compliqué.

Star Trek Discovery nous entraine donc dans le passé. L’intrigue prend place une décennie avant les évènements de la série originale des années 60. Nous sommes à bord de l’U.S.S. Shenzhou, un vaisseau de Starfleet commandé par Philippa Georgiou (Michelle Yeoh), qui est envoyé à la frontière de l’espace de la fédération pour réparer un relai de communication. Rien d’anormal jusqu’à ce que Michael Burnham (Sonequa Martin-Green), bras droit du commandant Georgiou et humaine élevée par Sarek (père vulcain de Spock joué ici par James Frain), se rende dans un champ de débris pour examiner un objet non identifié et se retrouve face à un Klingon.

Cette introduction nous présente alors les évènements qui menèrent à la guerre contre l’Empire klingon. Il y a donc de l’action, des émotions, des morts et des explosions. Visuellement parlant, nous sommes plus proches des récents films que de la dernière série. Il y a des moyens, c’est indéniable. De plus, même si le scénario offre suffisamment de références pour tenter de séduire un minimum les fans de la franchise et de sa continuité, l’ensemble est clairement ouvert aux néophytes.

Cela dit, si l’on regarde au-delà de la cinématographie et de l’exposition du passé des personnages, Star Trek Discovery semble avoir un challenge assez important à surmonter pour assumer pleinement son héritage et le futur qu’elle doit tracer pour elle-même.

Les scénaristes paraissent en effet déchirés entre proposer du Star Trek dans l’âme et faire du grand spectacle qui pourrait raisonner chez ceux qui sont entrés dans la franchise via les derniers films. On nous parle de vengeance sous-jacente, on nous délivre un massacre, mais certains personnages ne cessent de s’accrocher à l’idée qu’ils sont là pour explorer et aider les autres – la guerre n’est pas leur mission.

Ce n’est pas la première fois qu’une série dans l’univers Star Trek livre une histoire sérialisée et dépeint un conflit (cf. le Dominion et les horribles Xindis), mais les précédents shows avaient établi ce qu’ils étaient bien avant de sortir les armes. Ici, Star Trek Discovery doit faire les deux en même temps, mais aussi jongler avec les attentes liées à plus de 50 ans d’histoire et être un produit d’appel pour promouvoir la plateforme de VOD de CBS.

Même s’il n’y a pas le temps pour s’ennuyer et que l’on peut trouver de quoi être bien intrigué par les rapides développements de l’histoire, il est difficile de ne pas avoir quelques réserves face à de claires hésitations créatives et espérer qu’elles seront vite dissipées.

Entre les mouvements dans l’équipe de production et le fait que l’USS Discovery n’a même pas encore fait son entrée, Star Trek Discovery a quelques challenges importants qui devront être relevés dans les semaines qui viennent. Ce pilote laisse fortement planer le doute sur le fait que nous allons avoir la série Star Trek que les adeptes de la franchise espéraient, mais le show pourrait malgré cela avoir ce qu’il faut pour s’imposer comme un solide divertissement dans son genre. Il y a en tout cas de quoi être intrigué pour le moment.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link