Star Trek Discovery : De l’autre côté du miroir (1.10)

Quand cette première saison de Star Trek Discovery est entrée en pause avec son épisode 9, l’équipage était perdu au milieu de nulle part. Il ne faut pas longtemps pour comprendre qu’il se trouve en réalité dans un autre univers – aka l’univers miroir.

C’est un retournement de situation assez inattendu, en particulier dans une série qui se cherche encore. Bousculer totalement la conjoncture pour offrir un autre type d’histoire orientée vers la survie non pas de la fédération, mais uniquement de l’équipage du Discovery, pourrait cependant aider à rectifier certains des problèmes qui ont été handicapants pour la saison jusque-là.

Concrètement, les enjeux changent complètement, ainsi que le contexte global. Pour le reste, par contre, les choses restent les mêmes. C’est un bon point pour Lorca qui continue de se montrer plus humain et qui, dans ce nouvel univers, est fortement encouragé à poursuivre dans cette direction.

En effet, dans l’univers miroir, la fédération a été remplacée par un empire assoiffé de sang, des monstres qui veulent dominer ceux qui ne sont simplement pas humains. Cet épisode 10 explicite cela et met alors en avant les qualités « humaines » des membres de l’équipage.

Dans ce sens, Star Trek Discovery a l’opportunité d’accentuer les forces et faiblesses de son groupe limité de personnages. Malheureusement, si cela offre à Tilly l’occasion de voler quelques scènes, Tyler est prisonnier de sa storyline avec la Klingonne, tandis que Stamets est simplement mis au rencard — car il pourrait sinon résoudre le problème par lui-même.

Michael est poussée à faire face une fois de plus à ses erreurs passées, mais ce n’est pas très original à ce stade, puisque c’est concrètement ce qui la fait avancer depuis le début.

En somme, Star Trek Discovery nous offre ici un épisode de mise en place pour la seconde moitié de sa première saison qui montre autant le potentiel de la nouvelle direction suivie que les limitations imposées par les bagages qu’elle se traine.

Cela n’est pas aidé par le fait qu’un des personnages secondaires les plus intéressants est sommairement éliminé et que Lt. Saru est toujours forcé de faire de la figuration.

L’histoire évolue dans le bon sens, mais le travail à faire sur les personnages reste important. Heureusement, on nous propose peu de Klingons et s’éloigner de cette guerre est clairement un point positif.

Cet épisode 10 réalisé par Jonathan Frakes lance donc Star Trek Discovery dans une direction qui pourrait lui permettre de rectifier le tir, mais il n’est pas certain que les scénaristes aient conscience de ce qui tend à embourber leurs intrigues dans la mélasse.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link