Star Trek Discovery : Infini Perpétuel (2.11)

29 Mar 2019 à 15:00

Avec la révélation finale de l’épisode précédent, il était évident que l’épisode 11 allait se tourner vers la mort des parents de Michael et sur ce qui est réellement arrivé à sa mère. C’est donc ce qu’il se passe.

Cette saison 2 de Star Trek Discovery pourrait certainement gagner à ne pas systématiquement tout ramener à Michael, mais puisque c’est l’approche adoptée, autant aller jusqu’au bout. Après tout, une fois que toute l’histoire sera racontée, les scénaristes pourront vraiment embrasser le fait qu’ils écrivent un ensemble show, bien qu’ils semblent souvent refuser de l’accepter.

Cet épisode reprend donc peu de temps après la capture de l’Ange rouge. Michael apprend qu’elle n’a pas rêvé et que sa mère est bien vivante. Elle se met alors à explorer le journal de bord de cette dernière, découvrant la vie solitaire qu’elle a eue, voyageant dans le temps pour tenter de sauver le monde.

C’est un peu décevant que Star Trek Discovery suive la voie de l’intelligence artificielle diabolique, car ce n’est pas très original, mais l’angle temporel apporte au moins quelques éléments intéressants, bien qu’il ne s’agisse là encore que d’une complication légèrement superficielle.

Nous avons ainsi l’IA qui refait surface et Michael qui gère le cataclysme émotionnel qui accompagne le retour de sa mère. Cela parait être beaucoup pour un seul épisode, mais cela est presque insuffisant malgré tout. L’ensemble se met à ressembler à une simple transition servant à remettre en jeu Control et à passer finalement outre l’Ange rouge. Il reste trois épisodes après celui-ci, le but était clairement de faire grimper les enjeux d’un cran.

Dans ce sens, cela fonctionne. Tout se termine avec l’impression qu’une bataille a été perdue, mais pas la guerre. Il y a de l’espoir, mais il a bien été établi que ce qui était à venir n’allait pas être de tout repos.

Ce message passe bien, en dépit du fait que l’épisode ne cesse d’être dérouté par les scénaristes qui placent Michael et sa mère au centre de tout, et cela est traité comme étant ce qui est véritablement en jeu, même quand ce n’est évidemment pas le cas. Les autres personnages sont négligés, réduits à n’être que des accessoires servant à placer Michael sur les devants. Une fois de plus, Michelle Yeoh parvient à faire plus que ce que le matériel qu’on lui donne ne le permettait, mais elle est bien la seule dans ce cas.

L’important est que cette saison 2 de Star Trek Discovery entre dans sa dernière ligne droite en clarifiant sa conjoncture et en précisant ses enjeux. Cela aurait néanmoins certainement pu être fait en offrant à tous les personnages l’opportunité de justifier leur présence. Maintenant que Michael et Spock ont trouvé les réponses qu’ils cherchaient, on peut espérer que ce problème ne se reproduira plus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link