Star Trek Discovery : Le bruit du tonnerre (2.06)

22 Fév 2019 à 15:00

Bien qu’il se soit imposé comme étant un des meilleurs personnages de Star Trek Discovery assez tôt dans la série, Saru (Doug Jones) reste un personnage secondaire. Néanmoins, les scénaristes paraissent plus enclins que jamais à le développer.

Ainsi, après sa récente évolution dans l’épisode 4, Saru n’a pas à attendre la saison 3 pour que son histoire progresse. Bien au contraire, car le voilà de retour là où il ne devait jamais remettre les pieds, sur sa planète, Kaminar.

Bien entendu, toute cette affaire est connectée à l’Ange Rouge, comment pourrait-il en être autrement ? Néanmoins, si cette storyline feuilletonnante vient parasiter l’aventure de Saru, fournissant par ailleurs un Deus Ex Machina vraiment trop pratique et qui ne fait pas spécialement avancer le mystère, l’ensemble n’en souffre pas trop.

Voir Saru revenir parmi les siens après toutes ces années d’absence afin de libérer son peuple en délivrant la vérité est le genre d’intrigue qui a sa place dans une telle série. On peut regretter que, pour ce faire, il ait été nécessaire de noyer la directive première dans un flou un peu excessif, mais c’est également la tradition — pourrait-on dire.

Quoi qu’il en soit, les scénaristes de Star Trek Discovery nous offrent ainsi une réunion de famille qui fonctionne, puisque Saru retrouve sa sœur Siranna. Il est dommage que cela soit à la fin réduit à n’être qu’une sorte d’argument pour encourager Michael à prendre une décision concernant la recherche de son propre frère, mais cela n’est là encore pas trop handicapant.

À bien y regarder, Saru est non seulement obligé de se battre pour survivre aux Ba’ul qui ont contrôlé son peuple pendant trop longtemps, mais il devait également affronter une équipe créative bien décidée à faire de lui un simple véhicule pour parler à la fois d’autres choses et pour éviter de trop le faire.

Heureusement que Saru est un si bon personnage. Il n’a probablement pas les épaules pour alimenter son propre spin off par lui-même, mais il prouve une fois de plus que sa place au sein de Starfleet est aussi primordiale qu’elle l’est au cœur de la série.

Ce qui est regrettable, c’est que cette saison 2 de Star Trek Discovery a clairement les moyens de nous offrir de bons épisodes — avec notamment un budget assez généreux pour avoir des ambitions visuelles. Cependant, cette volonté de tout connecter à l’Ange Rouge sans véritablement le développer frontalement est assez irritante.

Heureusement, le résultat reste donc divertissant, intéressant et, comme c’est souvent le cas avec Saru, relativement émotionnel. Une combinaison efficace pour un épisode de Star Trek Discovery qui n’était finalement qu’une étape de plus dans cette course à l’Ange qui est censée être le cœur de cette saison 2.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link