Stargate Atlantis – The Seer (4.08)
L’équipe de Sheppard se rend sur une planète pour rencontrer un homme doté de vision pouvant peut-être aider Teyla à retrouver son peuple. Le Wraith qui avait été capturé par les Genii en même temps que Sheppard et qui l’avait aidé à fuir, fait appel à Atlantis pour l’aider à anéantir les réplicateurs. Ces derniers commencent à annihiler des peuples entiers juste pour couper les vivres des Wraiths.

Wraiths, réplicateurs et voyant, à cela nous pouvons y ajouter une petite visite de Woolsey et nous avons les ingrédients pour cet épisode de SGA. Autant le dire tout de suite, malgré la conjoncture inédite dans la série, j’ai eu comme une impression de déjà vu d’un bout à l’autre de l’épisode. Que ce soit sur la relation avec le Wraith, les visions ou encore les interventions de Woolsey. L’épisode en soi n’est pas mal mené, mais il y a ce petit quelque chose qui fait que le suspens n’a pas pris.

Je taxe souvent la série de ne pas être originale, et c’est franchement mérité vu l’ampleur du manque d’ambition. Cette volonté de toujours rester dans les clous, d’annoncer vouloir sortir de l’ombre de SG-1 sans jamais vraiment le faire. Et bien maintenant, après 4 saisons, j’ai l’impression que la série doit également sortir de sa propre ombre. A croire que tout a été dit et que maintenant on commence le recyclage. SG-1 l’a fait, mais bien plus tard. Les Goa’ulds ont été exploités jusqu’à la dernière goutte, alors que les Wraiths semblent encore receler beaucoup de potentiel. Malgré cela on nous resserre encore et encore les mêmes intrigues en y ajoutant une variation, et en faisant référence aux précédentes, ce qui est le pire. On tourne en rond. Voilà tout. Cela va-t-il nous mener quelque part ? Peut-être, mais on l’aura surement vu venir.

Pour ceux qui n’ont pas tout suivi dans la série, le Wraith rencontré dans cet épisode nous vient de la saison 3, l’épisode Common Ground, il me semble. Ce n’est pas la première fois que nous retrouvons des personnages déjà rencontrés dans le passé de la série. Cela entretient une certaine continuité. En gros, c’est surtout pour faire plaisir à ceux qui suivent assidûment.

Pour finir, 2 mots sur Teyla. Elle est donc bien enceinte, comme nous le savions. Elle ne l’a dit à personne, comme nous nous en doutions. L’histoire de la disparition de son peuple semble se profiler comme une histoire fil rouge pour la saison. Ne nous emballons pas, ce n’est peut-être pas grand-chose, juste la préparation pour la mi-saison. À moins que ce ne soit cette vision de la cité détruite par les réplicateurs qui nous annonce une mi-saison explosives. En fiat, je m’en fous, les pires épisodes sont en général à la mi-saison justement, et ça, c’est pour dans 3 semaines