Stargate Atlantis - Identity (5.18)

Neeva, belle voleuse, se retrouve, sans savoir pourquoi, sur Atlantis, dans le corps du Dr. Keller.

Qu’est-ce qu’une série de SF sans son épisode transfert d’esprit dans un autre corps ? Cet épisode d’Atlantis fait directement référence à une histoire de SG-1 (Holiday – 2.17).  Carl Binder a été chercher dans les archives de la franchise pour en ressortir l’appareil adéquat qui va pouvoir justifier l’intrigue de l’épisode, dont le développement est plutôt maigre.

Nous voyons donc une jeune femme, top model à ses heures perdues, voleuse le reste du temps, sur Atlantis, dans un uniforme, et qui a l’air perdu. Elle rencontre Zelenka qui semble la connaître, mais se sentant menacé par ce dernier quand il lui propose de l’accompagner à l’infirmerie, elle le blesse, pour réaliser ensuite, en voyant son reflet dans le miroir, qu’elle n’est pas dans son corps, elle est dans celui du Dr. Keller.

On va donc suivre l’inconnue – Neeva – sur Atlantis sans savoir pendant la moitié de l’épisode comment elle s’est retrouvée là. Elle non plus ne le sait pas. Mais on ne dupe pas aussi facilement les membres d’Atlantis, et Rodney, surtout au vu des liens qu’il a avec Jennifer. Ainsi, quand le pot aux roses est dévoilé, on peut enfin savoir ce qui est arrivé au Dr. Keller.

Le fil de l’épisode n’est pas très épais. Tellement peu d’ailleurs que Ronon n’a qu’à dégainer son flingue pour résoudre le problème. Enfin, dit comme ça, c’est un peu barbare, mais en définitive, heureusement qu’il est là, car parfois, l’équipe a tendance à oublier que la simplicité peut aussi être une solution.

Rien de croustillant à se mettre sous la dent pour cet épisode ordinaire, sans surprise, et qui possède un scénario assez mince. Il est en effet aujourd’hui difficile d’offrir aux classiques du genre quelque chose de neuf, mais une petite personnification du concept aide souvent dans ces cas là. Ici, rien n’en ressort vraiment.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire