L’équipe se bat pour reprendre le contrôle d’Atlantis quand cette dernière est infiltrée par Michael.

C’est le retour du grand méchant Michael pour l’épisode, un ennemi qui n’a plus vraiment de charisme et de crédibilité depuis longtemps. Cette fois-ci, on va mettre un terme définitive à la menace, de façon expéditif, et pas très marquante, preuve que cela fait un moment que cela aurait dû être fait.

Nous sommes donc sur Atlantis, et Michael prend le contrôle de la cité. Comme c’est un ennemi préparé, il vient avec 10 hommes ! Ah, non, ce n’est pas ça ! Il y a une certaine constante, il faut dire, dans cette série, c’est que qu’importe que l’on soit du côté des gentils ou méchants, que l’on soit sur Atlantis ou un vaisseau Wraith (ou Go’auld, si on est avec SG-1 d’ailleurs), il n’y a jamais plus de 10 mecs qui trainent dans le coin. A l’occasion 15 quand il faut que Ronon, il fasse un peu de baston, et qu’en plus, on ait besoin de fusillade.

Si on a besoin d’un rebondissement, on est bloqué, il nous faut un plan, et pour le coup, Rodney n’a pas fait les réparations nécessaires. Il a eu 2 ans pour cela, et il se fait enguirlander par Sheppard. Moi, j’aurais été McKay, je lui aurais fait remarquer que j’étais trop occupé à lui sauver les fesses. Qu’importe, pendant ce temps-là, Ronon, il bastonne et Teyla s’enfuit avec son bébé, la raison de la présence de Michael. Zelenka traficote sur les ordinateurs, et finalement, l’ennemi se fait avoir comme un débutant.

Nous sommes à la saison 5, alors c’est vrai, ce sont des erreurs classiques de la série, c’est un peu trop tard pour leur reprocher, et dans son ensemble, c’est un bon petit épisode. En fait, c’est même un peu trop ordinaire quand on songe au fait que c’est celui qui signe la fin de Michael. Même si pour moi, il était fade et inutile depuis longtemps, je pense qu’il aurait mérité un épisode qui sort légèrement des sentiers battus.

Je laisse le mot de la fin à Ronon Dex et son rapport de mission  :

Mission Report. Michael invaded Atlantis. Tried to blow it out. We stopped him. End of report.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire