Alors qu’elle est en train de faire des consultations en dehors d’Atlantis, le Dr. Keller se fait kidnapper. Ronon et Rodney qui l’accompagnait, partent à sa recherche, mais des Wraiths se mêlent à la chasser à l’homme, le ravisseur étant un runner.

Keller dans la forêt, hum, ça a un air de déjà vu… Mais bon, pour pimenter le tout, on l’envoie avec ses deux prétendants, Ronon et Rodney, on y ajoute des Wraiths et un méchant kidnappeur qui est en fait gentil.

Bref, de la tambouille scénaristique façon Atlantis. Ça sent presque l’épisode bouche-trou, mais c’est pas mal le cas dans la série, alors ne nous y trompons pas. J’aimerais couvrir cet épisode de louange, car dans le fond et dans la forme, ce n’est pas mauvais, mais on a vraiment trop vu ce type d’histoires dans la série, ça en devient presque lassant.

Donc, la jolie Jennifer a deux hommes après elle, ça, on le savait déjà, mais bien entendu, personne ne va lui demander son avis, car bon, ce n’est pas comme ça que fonctionne un bon triangle amoureux. La vérité, c’est que tout, depuis la fin de la saison dernière, nous fait comprendre qu’elle va surement finir avec Rodney. Bref, il faut quand même mettre un peu de piment et satisfaire un public de shippers, orphelin depuis le départ de Richard Dean Anderson de SG-1, un évènement qui n’avait jamais conclu l’histoire avec Carter. Bref, c’est avant tout pour le divertissement, car Ronon et Rodney sont assez opposés et ça provoque des décalages comiques, certes un peu usés, mais toujours sympathiques à regarder.

Voilà, pour le reste, nous avons courses poursuites, Wraiths et sacrifice de soi. Divertissant, mais avec un petit élément d’originalité, ça aurait pu être plus.