Stargate SG-1 – Bad Guys (10.16)
Pas de Orii, une nouvelle fois, mais un petit tour sur une planète où par un étrange concours de circonstances, le SG-1 se transforme en criminels involontaires, avec prise d’otages, et négociations.
Si les Orii ne se baladaient pas tranquillement dans notre galaxie, cet épisode aurait tout son sens. Car, au final, c’est vraiment un bon épisode, dans l’esprit SG : ça tient de debout, ça sort un minimum des clichés habituels, c’est drôle, et les acteurs sont en forme. On a eu nouvelle fois affaire au duo Vala/Mitchell, combinaison qui est efficace (quelle surprise !) et Daniel ne fait pas son Daniel, mais s’offre deux/trois scènes bien drôles et des expressions diversifiées. Même Teal’c a l’air plus en forme !
Le résultat c’est donc un épisode qui a du panache, mais qui n’a pas sa place d’un point de vue chronologique, mais un peu plus que le précédent quand même dans le sens où ils ne s’en vont pas dans la cambrousse sur Terre, mais qu’ils se retrouvent bloqués sur une autre planète.
Pour infos, Ben Browder a participé à la conception de l’histoire. On ne sait trop comment il a fait ce miracle, vu comment les scénaristes sont réfractaires au fait que les acteurs participent à autre chose qu’à jouer devant la caméra, mais c’est tant mieux !

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire