Stargate SG-1 - Dominion (10.19)
Ba’al va doubler SG-1 et capturer Adria pour lui implanter son symbiote et ainsi prendre le contrôle de l’armée Ori. SG-1 va la récupérer et à l’aide de la Tok’ra tenter de lui extraire le symbiote pour le remplacer par un qui servirai leurs intérêts. L’intervention ne va pas bien se dérouler et Adria va pratiquer l’ascension. Fin.

Voilà ce qui se passe, dans les grandes lignes, dans cet avant-dernier épisode de la série. On aurait pu s’attendre à plus mais c’est déjà pas mal. Le prochain épisode n’est, semble-t-il, pas destinée à conclure cette histoire, ce sera plutôt un truc du genre que va-t-il nous arriver dans le futur. La conclusion des Orii est réservée au premier téléfilm. La fin ne sera donc pas vraiment une fin…

Pour revenir à l’épisode, la chose à noter est que Morena Baccarin nous montre pour la première fois depuis son arrivée dans la série, qu’elle peut bien joué quand elle le veut, et vu son nombre de scène dans l’épisode, on est heureux que ce soit le cas. Sinon on a le droit aux habituels retournements de situations et autres petits trucs scénaristiques typiques de la série qui fait qu’après 10 saisons on n’est plus vraiment surpris de quoi que ce soit. On ne va pas cracher dans la soupe, car l’épisode est très agréable à suivre. On ne s’ennuie pas et en plus on a le droit à quelques bonus qui montre bien que la fin est proche. Par exemple, qui se souvient des Tok’ra après la mort de Jacob Carter ? Et bien les revoilà. L’agent Barrett du N.I.D. revient aussi le temps d’une scène. Je pense, j’espère, qu’on aura le droit à ce genre d’apparitions dans le prochain épisode (David Hewlett est crédité).