Le Destiny se retrouve face à un vaisseau qui lui est similaire. Après qu’une connexion ait été établie, une équipe est envoyée en exploration et découvre qu’il y a peut-être une possibilité de retour sur Terre, mais une nouvelle menace apparait.

Stargate Universe semble finalement commencer à se diriger vers le genre de choses qu’on aurait pu espérer voir plus tôt, mais étant donné le rythme de la série, il était nécessaire d’être (très) patient.

Nous voilà donc avec une opportunité pour explorer un petit peu la mythologie qui accompagne le Destiny. Ce vaisseau construit par les Anciens n’est pas le seul et la rencontre avec un autre, légèrement différent, mais clairement lié, va élargir les horizons du show.

Certes, SGU restant ce qu’elle est, cet épisode ne va faire qu’effleurer un potentiel pourtant bien palpable. Là où une équipe SG traditionnelle aurait commencé par sécuriser sa position, les membres du Destiny laissent la porte ouverte à qui que ce soit, ce qui va apporter son lot de distractions et nous éloigner de ce que ce second vaisseau aurait pu donner de manière plus large.

Tout débute donc par cette connexion entre les vaisseaux et va s’en suivre plusieurs erreurs stratégiques dispensées au rythme habituel de la série – comprendre : doucement.

On voit les choses venir de loin, les échecs et autres menaces se profilant trop nettement à l’horizon pour ne pas être visibles. Ce qui n’empêchera pas l’équipage de les laisser se concrétiser. C’est vrai que Young n’est plus très vif dernièrement, entre les prisonniers dont il préfère ignorer l’utilité et sa paranoïa qui vise Telford et Rush, le colonel va mal distribuer ses cartes et, comme souvent, ce qui aurait pu bien tourner va se transformer en un compte à rebours avec comme point d’arriver la survie de l’équipage.

Les routines restent donc les mêmes, mais ce sont toutes les nouvelles informations collectées qui apportent à cet épisode sa véritable valeur. Que ce soit ce qui est échangé entre les vaisseaux, la rencontre avec une nouvelle espèce alien, ou même juste celle avec un autre vaisseau, il y a là de quoi bien étoffer la mythologie de la série, voir même celle de la franchise – la découverte sur la construction des portes est réduite à l’anecdote, mais attise fortement la curiosité.

Quoi qu’il en soit, beaucoup d’idées ne sont que survolées à cause d’un changement de cap majeur à la moitié de l’épisode, mais on peut espérer qu’avec tout ça, les aventures du Destiny vont pouvoir continuer d’avancer dans une direction plus ambitieuse qu’auparavant.

En tout cas, Awakening a le mérite d’introduire de nouvelles choses dans la série. Dans la forme, cela est certes quelque peu décevant, mais arrivé à ce niveau, il est nécessaire d’apprécier les choix artistiques qui vont dans le bon sens au lieu de s’arrêter sur ce qui évolue trop lentement pour le moment. Ce début de saison continue de poser son lot de nouveautés, il faut espérer maintenant que tout ceci prendra rapidement une nouvelle forme afin qu’Universe puisse réaliser son potentiel.