Stargate Universe – Epilogue (2.18)

Arrivé sur la planète d’origine des colons, l’équipage du Destiny part en exploration pour tenter de découvrir s’il y a des survivants ou du matériel à récupérer. Là, ils trouvent les archives historiques de cette civilisation et commencent à apprendre comment ils auraient géré cette vie qui n’a pas été la leur.

Suite directe du précédent épisode, Epilogue va adopter une forme différente pour nous raconter une histoire très ancienne avec des personnages familiers. Comment est née cette civilisation alternative ?

Nous allons alors naviguer entre les passages où l’équipe de Scott explore les archives et ceux dans le passé, mis à jour via la lecture de journaux ou le visionnage de vidéos tournées grâce aux Kinos. Le processus est classique et permet de montrer comment réagissent ceux qui découvrent les drames et bonheurs qui auraient pu être les leurs.

Le problème étant que rapidement, les éléments sortis des archives ne parlent plus que de couples et de familles qui s’agrandissent, et surtout, ça ne tourne qu’autour de 5-6 personnages, laissant une nouvelle fois la grande majorité des membres du Destiny dans l’ombre.

Au milieu de toutes ces histoires de cœur, on finira par avoir une pointe de drame, mais celle-ci va être horriblement gérée, comme si l’urgence de la situation était dépassée par la perspective d’une maladie qui pourrait se développer dans un futur certes proche, mais pas immédiat. Pourtant, la planète s’effondre sur elle-même et tout le monde pourrait mourir dans les minutes qui viennent. Cette gestion des priorités un peu bancales n’est pas réellement nouvelle et semble être totalement consciente quand on voit que Rush est le seul à avoir les yeux fixés droit sur le but à atteindre : trouver des provisions et du matériel pour survivre à bord du Destiny.

Il est suggéré que si Rush n’entre pas dans le petit jeu des autres, c’est parce qu’il n’accepte pas le fait qu’ils auraient pu survivre sans lui. Cela sonne presque absurde, car le connaissant, il apparait plus logique qu’une fois de plus, il ait juste des priorités différentes de ses collègues, car la mission du Destiny est encore et toujours ce qui le motive. Perdre du temps à admirer les accomplissements passés d’autrui ne lui sert à rien s’il n’y a pas d’informations utiles à en retirer. En tout cas, le personnage est mis en retrait et ça se ressent par moment.

Après Common Descent qui apportait des idées intéressantes, il est finalement dommage de voir que la conclusion de cette story-arc en deux parties change drastiquement d’approche pour nous délivrer du mélodrame sans ambition qui ne fait qu’explorer l’égocentrisme de personnages qui se satisfassent de réalisations qui ne sont pas réellement les leurs.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link