Suite à un rêve, Rush suspecte Telford d’être un traitre. Après avoir consulté Young, il décide d’utiliser les pierres de communication pour prendre la place de Telford et s’infiltrer auprès de la Lucian Alliance.

Stargate Universe prépare sa fin de saison et Subversion va servir à mettre en place les éléments qui vont être au cœur de l’histoire en deux parties qui suit.

Ainsi, c’est le retour du détestable Telford, celui-là même qui a batifolé avec la femme de Young et qui était complètement obsédé par mettre les pieds sur le Destiny. Tout ceci va par ailleurs trouver une explication dans l’épisode, qui réussit à étoffer Telford, de manière à ce que ce dernier soit encore plus insupportable, mais réellement consistant. Il en devient un véritable adversaire, quittant le champ relationnel pour offrir des enjeux de taille à la série.

Ces derniers se trouvent être incarnés par les ambitions de la Lucian Alliance qui vont vite être présentées comme le but à atteindre de l’intrigue, avec les souvenirs de Telford refaisant surface en Rush, à cause des pierres de communication. Cette technologie maudite, au cœur d’un trop grand nombre de mauvais épisodes, va trouver une nouvelle fois, dans cette seconde partie de saison, une réelle utilité : Rush va prendre la place de Telford pour infiltrer l’ennemi. Oui, Rush va devenir un homme d’action !

Cela offre par la même occasion la possibilité de ramener le Général O’Neill – permettant de réellement garder une cohésion dans la hiérarchie militaire, quelque chose qui a toujours été extrêmement bien fait dans la série – ainsi que Daniel Jackson (dans un but plus référentiel et anecdotique, n’importe qui aurait pu faire ce qu’il fait). Il faut pousser David Telford à cracher le morceau, à admettre sa trahison, tout particulièrement une fois Rush aux mains de la Lucian Alliance, et cela ne va pas être tâche aisée.

Il se trouve que l’ennemi a des projets de voyage et que leur chef, Kiva (Rhona Mitra), voit une opportunité avec Rush de son côté. Enfin, disons qu’elle va lui faire comprendre qu’il va falloir qu’il ouvre la porte des étoiles pour conduire ce beau monde vers le Destiny. Cela n’est pas une mince affaire, surtout qu’on sait très bien qu’Eli a joué un rôle dans la réussite de l’opération. En tout cas, l’histoire lui offre là la possibilité de réussir tout seul, et avec sa vie dans la balance, il y a de fortes chances que cela soit le petit coup de pouce qu’il fallait pour l’aider.

Tout ceci sert donc clairement à mettre en place la Lucian Alliance, et il n’y a pas trop de doute qu’ils vont trouver leur chemin vers cette autre partie de l’univers où se trouve le Destiny. Comme souvent dans Universe, voir des nouveaux joueurs s’ajouter a l’avantage de créer de nouvelles interactions, et un tel épisode permet d’exploiter à bon escient les pierres de communication.

C’est donc un épisode qui réussit à poser les enjeux comme il se doit. Il y a un certain nombre d’imperfections – quelques scènes complètement inutiles et le comportement de Camille – mais l’ensemble se révèle être plutôt solide et nous lance au moins vers une fin de saison qui promet de l’action.