Station 19 saison 1: Les pompiers de Seattle n’ont pas la flamme (sur TF1)

25 Sep 2018 à 17:00

Cela fait quelques années que les pompiers ont le vent en poupe, c’est sans grande surprise dans cet univers tout feu tout flamme que Grey’s Anatomy a développé son dernier spin off. Créée par Stacy McKee, une fidèle de Shonda Rhimes, Station 19 vient d’achever sa première saison et ABC a annoncé son renouvellement. Après un démarrage difficile dans la série-mère, que penser de ces dix premiers épisodes ?

Quel capitaine pour la caserne ?

Station 19 suit les pompiers de la caserne 19 que rejoint Ben Warren (Jason George), ancien chirurgien qui fait le lien avec la série originale. Leur quotidien est bouleversé lorsque le capitaine Pruitt Herrera (Miguel Sandoval) se retire pour des raisons de santé. Une course en interne commence alors pour savoir qui le remplacera à la tête de la caserne. Voilà ce qui sera le seul et unique fil rouge bancal de cette première saison.

En compétition : Andy Herrera (Jaina Lee Ortiz), la fille du chef qui veut prouver qu’elle mérite sa place, et Jack Gibson (Grey Damon), le pompier le plus haut gradé et avec le plus d’expérience. Ils n’ont à l’évidence pas de pompiers chevronnés dans cette station, ce qui introduit un problème de vraisemblance évident qui rend cette intrigue très poussive. Et comme si cela ne suffisait pas, on expose à la moitié de la saison que finalement, n’importe quel lieutenant de n’importe quelle caserne peut tenter sa chance.

En plus d’être inutile – cela finira forcément par se jouer entre Jack et Andy –, cela a donné lieu à des épisodes plutôt ridicules. Ce qui est, au final, plus une quête de légitimité pour Andy qu’une vraie rivalité permettra d’insuffler ponctuellement du rythme et de créer quelques tensions au sein de l’équipe forcée de prendre parti, mais rien de bien passionnant. En fin de saison, pas de réponse et pas de nouveau capitaine, il faudra prendre son mal en patience encore un certain temps.

Qui plus est, l’équipe créative opte pour une représentation parfois sensationnelle du métier. Contrairement aux chirurgiens de Grey’s Anatomy, bien au chaud dans leur bloc opératoire, les pompiers sont ici tout le temps en danger. Rien n’est anodin. En faisant de chaque cas de la semaine un évènement dangereux, on perd tout enjeu. Trop de tension tue la tension, et on ne s’inquiète plus vraiment pour nos combattants du feu à toute épreuve.

Une saison sans étincelle, sauvée par ses personnages

Niveau intrigues, cette première saison est donc très convenue. Malgré tout, elle introduit des personnages sympathiques, bien écrits et attachants qui nous poussent à revenir chaque semaine. Ben, notamment, connaît une véritable évolution et devient vraiment attachant. En face de lui, Andy s’affirme comme un personnage féminin fort et pétillant comme le Shondaland en a le secret et porte ainsi la série sur ses épaules.

La vraie richesse de Station 19 réside néanmoins dans ses personnages secondaires. Les sous-intrigues regorgent de bonnes idées, entre la jeune pompier traumatisée par le feu et la meilleure amie hyperactive aux problèmes familiaux. Là où le triangle amoureux principal laisse perplexe, les histoires d’amour secondaires séduisent bien plus. Il y a cent fois plus d’alchimie dans un regard entre Travis (Jay Hayden) et son flirt de fin de saison que dans dix épisodes de tension entre Andy et Ryan (Alberto Frezza).

Ce sont donc les détails et les histoires annexes qui remontent le niveau de l’ensemble jusqu’à donner à la série un certain charme. Station 19 doit, entre autres, beaucoup à Miranda Bailey (Chandra Wilson). Elle nous offre des points de repère nécessaires et ces quelques interventions contribuent grandement à donner de la profondeur à la relation entre Andy et son père.


Au final, Station 19 souffre pour l’instant de la comparaison avec la série mère. On y retrouve cependant l’ambiance et la qualité d’écriture des personnages qui font la réussite de cette dernière. L’équilibre n’est pas encore là, mais Station 19  a trouver un cap en fin de saison et est sur la bonne voie pour devenir un plaisir coupable sympathique.


Publié fin mai 2018, cet article est aujourd’hui remis en avant à l’occasion du début de la diffusion de cette saison 1 de Station 19 ce mardi 25 septembre 2018 sur TF1 à partir de 22h45.

Tags : Station 19 moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link