suits 210

Vendredi 24 août 2012 à 12:29 | 1 commentaire | | | |

Suits – High Noon (2.10 – Summer finale)

par .

Le vote pour le contrôle de Pearson Hardman a lieu alors que Mike doit accepter la mort de sa grand-mère.

Nous voilà au bout de la première partie de saison de Suits et aussi à la conclusion de la confrontation Hardman vs Pearson/Specter. Le vote a lieu dès le début de l’épisode et il est en faveur de Daniel qui prend donc les commandes du cabinet et pose comme premier objectif de se débarrasser de Harvey.

publicite

Dès lors, Daniel Hardman tombe le masque, si on peut dire. Alors que les 9 premiers épisodes ont cherché à nous le présenter sous un jour moins explicite, tentant d’insinuer une ambigüité qui signifiait que tout n’était pas noir ou blanc, les efforts volent en éclats. D’un côté, Hardman agit concrètement ici, contrairement à avant, ce qui est plus satisfaisant ; de l’autre, on pourra regretter le manque de finesse dans ses actions. Ce n’est pas aidé par le fait que la plupart des senior partners ne semblent pas doués de paroles et ils se contentent juste de voter et de regarder.

Peut-être car il s’agit là du dernier épisode de l’été, l’équipe créative de Suits décide en tout cas de se recentrer sur les éléments principaux étaient avant au cœur du show. Cette première partie de saison aura étendu l’univers de la série et aura aidé au développement de personnages secondaires, à l’image de Louis et Donna, au détriment de Mike et Harvey. Le tandem revient en force dans High Noon, aidé par un peu de drogue et une mauvaise semaine pour l’un comme pour l’autre. Cela fait quand même plaisir à voir, tout particulièrement du côté de Harvey qui va même se confier et en révéler un peu sur sa famille.

Pour Mike, comme ce fut souvent le cas, ces problèmes personnels donnent rarement que du bon. La mort de sa grand-mère était un évènement suffisamment important pour occuper l’épisode. Au lieu de cela, les scénaristes préfèrent nous rejouer la carte relationnelle avec Rachel, le « Will They or Won’t They? » ici étant assez agaçant. Le couple semble avoir de moins en moins de raison de ne pas voir le jour, alors les scénaristes y injectent une autre femme, une ancienne amie de jeunesse. Si elle est fort différente de Jenny, elle endosse un rôle similaire, étant présentée comme celle qui se met entre Mike et Rachel. Il serait temps que cette dernière se trouve un prétendant digne de ce nom, pour le coup, ce serait presque original.

Il fallait donc conclure la storyline autour de Daniel Hardman et si cela permet de retrouver le duo Mike et Harvey à son sommet, on pourra regretter la grossièreté de l’écriture. Le personnage réussit quand même à partir la tête haute grâce à son dernier échange avec Jessica.

En tout cas, Suits offre un épisode qui aurait gagné à être plus soigné, mais qui fait ce qu’on attend de lui dans l’ensemble. La conclusion était fort évidente, maintenant, il reste à voir comment tous ces évènements vont vraiment avoir affecté la firme … dans la seconde partie de saison, en janvier.

Partager cet article

Suits
publicite
55 queries. 0,773 seconds.