Suits

suits 208 Suits – Rewind (2.08)

Vendredi 10 août 2012 à 12:27 | 2 commentaires | | | |

Suits – Rewind (2.08)

 Suits – Rewind (2.08) Suits – Rewind (2.08)par .

Harvey confie une tâche à Mike alors qu’il prend une journée loin du travail. Les deux hommes, avec Jessica, se préparent pour une confrontation avec Hardman, ce qui les ramène 5 ans plus tôt, quand a eu lieu la prise de pouvoir de Jessica, avec l’aide de Harvey.

Cette première partie de saison 2 de Suits aura été avant tout orienté sur le danger représenté par Daniel Hardman. Quoi de mieux alors que de revenir 5 ans en arrière, quand il fut une première fois évincée du cabinet, alors qu’une nouvelle confrontation a lieu au sein de la firme ? Et, bien entendu, c’est aussi une opportunité pour revenir sur l’histoire de Mike et Harvey et du chemin qu’ils ont tous les deux parcourus en 5 ans.

publicite

Cela pouvait laisser supposer que Rewind allait nous en dévoiler sur les personnages et leurs histoires. S’il y a un peu de cela, l’épisode se développe autour d’évènements qui furent suffisamment évoqués pour qu’on en connaisse déjà les grandes lignes et à l’arrivée, il n’y a pas foule de nouvelles informations à se mettre sous la dent. L’épisode a donc avant tout pour vocation de nous éclaircir sur la psychologie de ses protagonistes.

Du côté de Mike, on retourne donc à l’époque de son amitié avec Trevor, de la rencontre avec Jenny et enfin, de comment il a fini par passer les examens du barreau à la place d’autres pour de l’argent. En soi, il n’y a pas grand-chose de surprenant, bien qu’il y a là la volonté de montrer que Mike accepte volontairement de se salir les mains et de franchir des limites quand il le juge nécessaire, et non à cause de l’influence de son mentor. C’est une conclusion qui aurait pu trouver sa place ailleurs, surtout que, débarrassé de Jenny et Trevor cette saison, ce petit retour dans le passé parait assez déconnecté de ce qui passe dans le présent ; pour autant, il faut reconnaitre que cela montre de façon explicite que Mike a fait du chemin et qu’il n’est pas là où il est que par pur hasard, il a la personnalité d’un battant, prêt à franchir des limites s’il le faut.

De ce côté-là, on retrouve facilement Jessica qui s’affirme de plus en plus comme une manipulatrice hors pair prête à tout ou presque pour obtenir ce qu’elle veut. Elle joue aisément un double jeu pour servir ses intérêts, et plus la série progresse, plus elle dévoile un comportement ambigu bien dissimulé derrière les apparences.

Enfin, Rewind est avant tout un épisode qui sert Harvey. Devenant de plus en plus opaque à force que l’on progressait dans cette saison, l’intrigue permet enfin ici de se pencher sur l’avocat de manière plus satisfaisante et même d’offrir des moments autant drôle que sentimentaux. Nous avons alors un retour sur sa relation avec Donna, ainsi que le sacrifice qu’il a dû faire pour obtenir sa place il y a 5 ans. Certainement, alors que tout recommence, il n’est pas prêt à repayer le prix fort, et c’est ce qu’il signale en annonçant le retour de Donna, qui est plus qu’un instrument de son succès, elle en fait entièrement partie. Maintenant, la question va être de voir comment la secrétaire va réellement retrouver sa place.

Rewind est donc un épisode qui s’articule autour de faits déjà connus. Il exploite les éléments forts du show, jouant un peu sur le passé, mais sans vraiment prendre par surprise. Cela ressemble au final plus à une mise au point avant que la guerre démarre officiellement au sein du cabinet.

Partager cet article

publicite
  • Muriell812

    La semaine dernière, on avait un festival d’émotions intenses. Excellent !
    Cette semaine, c’est plus calme mais tout aussi intéressant : j’ai adoré découvrir ce retour en arrière. C’est vrai qu’il n’y a pas de révélations extraordinaires mais cela donne de l’épaisseur aux personnages. Vivement la suite !!!

  • Ecaz

    Un épisode flashback qui sort un peu de nulle part et qui manque parfois de finesse (la « rencontre » Harvey/Mike remportant la palme), à l’exception de la partie Harvey.
    Reste qu’on y retrouve Donna et rien que ça sa relève énormément le niveau.

55 queries. 0,629 seconds.