suits 207 Suits – Sucker Punch (2.07)

Vendredi 3 août 2012 à 12:37 - 1 commentaire

Suits – Sucker Punch (2.07)

 Suits – Sucker Punch (2.07) Suits – Sucker Punch (2.07)par Carole.

À l’approche du procès contre le cabinet, Harvey se tourne vers Zoe Lawford, une ancienne collègue de travail pour lui demander son aide. À Pearson Hardman, un procès simulé a lieu pour préparer le personnel et Harvey.

Si Suits tirait en longueur sur le procès qui vise la firme – et Harvey –, voilà un épisode qui nous fait énormément progresser. Après celui de la semaine dernière qui était plus que moyen, la série relève le niveau pour nous offrir une intrigue rondement menée.

publicite

Première qualité : Sucker Punch ne s’encombre pas d’une autre affaire. Tout le monde est concentré sur la plus importante, le procès à venir qui met en péril l’avenir de Pearson Hardman. Un mock trial est donc organisé pour préparer le cabinet à l’affrontement contre Tanner.

Si cela peut se présenter comme une simple parade pour perdre du temps, l’équipe créative va utiliser à son maximum cette situation pour mettre à plat les multiples relations qui alimentent le show au quotidien. Pour le coup, Harvey descend de son piédestal ce qui est assez rafraichissant. La façade ne se brise pas totalement, l’avocat étant plus en recul qu’on n’aurait pu l’imaginer, mais il est forcé de s’exposer. Qui plus est, à force que les autres se battent pour lui, il était plus que temps que quelqu’un lui signifie pour lui faire réaliser les sacrifices faits au nom de sa morale.

Les scènes de confrontations sont alors nombreuses et toutes plus efficaces les unes que les autres. Nous retrouvons pour l’occasion Donna qui se permet de remettre Harvey à sa place, et ce n’est pas la seule qui va le faire. Louis endosse le rôle de Tanner à ce faux procès pour son plus grand plaisir et il domine l’épisode dès qu’il est à l’écran. Que ce soit ces échanges avec Mike qui doit l’assister ou encore quand il met Harvey au pied du mur dans les toilettes, Louis vole la vedette à ceux qui l’entourent.

En fait, si cet épisode est là pour la défense d’Harvey, c’est son entourage qui occupe la scène à son détriment. Mike fait preuve de ressources dans le but de la sauver et, à son tour, viendra lui signifier son comportement égoïste qui aura au moins le mérite de lui faire ouvrir un peu les yeux. C’est là que la frontière entre les deux hommes se trouve, car si Sucker Punch souligne à plusieurs reprises que Mike ressemble de plus en plus à son mentor, il possède son propre code de valeur et il y a une véritable recherche d’équilibre entre les deux pour lui qui ressent souvent.

Enfin, ce procès est bien évidemment une occasion de reconnecter avec Donna et d’explorer subtilement ces liens avec Harvey. C’est donc une femme meurtrie et plus affaiblie qu’à l’accoutumée que l’on découvre. L’épisode prend un soin particulier à exposer qu’elle sacrifie son bien-être au profit de celui d’Harvey et cette piste mérite sans aucun doute d’être fouillée – pour comprendre comment elle en est arrivée à ce niveau-là. Louis soulève quelques questions quand il l’interroge, mais rien n’est explicité, tout est articulé pour ne pas trop en révélé, garder une dose de mystère autour de la relation entre Donna et Harvey.

Au milieu de tout cela, l’épisode introduit Zoe Lawford, avec qui Harvey partage un passé. Elle peine à trouver sa place dans l’ensemble et à réellement justifier sa présence. On peut même lui reprocher à ce stade d’être un personnage un peu trop classique de la série, parlant et agissant comme on s’y attend.

Quoi qu’il en soit, voilà un épisode qui fait bouger les choses à différents niveaux. Les dynamiques relationnelles sont exploitées à merveille et aident à faire avancer l’intrigue principale de la saison qui se retrouve enfin à un tournant inévitable à la fin de ces 42 minutes. J’attends donc la suite avec impatience.

publicite
  • PancakeMaster

    Rick Hoffman est vraiment excellent dans cet épisode, le personnage de Louis prend de plus en plus d’importance, et c’est aussi bien !

66 queries. 0,711 seconds.