Supernatural – Ghostfacers (3.13)

L’équipe de Ghostfacers enquête sur la maison hantée des Morton. Au cours de leur investigation, ils vont croiser la route de Sam et Dean…

Dès le départ, nous plongeons dans l’ambiance de l’émission de télé-réalité Ghostfacers. Dans l’équipe, nous retrouvons Ed (A.J. Buckley) et Harry (Travis Wester), dont les frères Winchester avaient croisé une première fois la route, en saison 1, dans l’épisode Hell House. Cette fois-ci, ils ne sont pas tous seuls, et filment les péripéties que vit leur équipe, qui vont mener l’enquête, dans une maison hantée.

Sur place, ils vont rencontrer Sam et Dean, ainsi que des fantômes, des Echo Death (des êtres revivant leur mort à répétition), prisonniers de la maison.

C’est un concept assez basique, souvent utilisé sous différentes formes, mais qui revient au même. Les aventures de nos héros sont filmées en direct, nous sommes au cœur de l’action. Notre équipe de Ghostfacers sait tenir une caméra, et c’est assez stylisé. L’épisode gagne à ce que le traitement offert à l’émission, pourtant réalisé par une bande de débutants, soir traité sur un plan artistique de qualité.

Plus de personnages qu’à l’accoutumée, une sorte de huis clos, vu que personne ne peut sortir de la maison, et une grève de scénaristes qui fait qu’il faut semer les indices pour le spectateur. La principale information à nous fournir est le temps de vie de Dean. On apprend donc qu’il ne lui reste plus que deux mois à vivre. L’avantage d’une série principalement à stand-alone, c’est qu’il est alors plus facile de faire redémarrer la machine. Supernatural y arrive donc très bien. Ce type d’épisode n’est pas souvent ce qu’il y a des plus réussis à la télévision, on reconnaît alors qu’ici, il tient franchement la route. La conclusion dans la maison est somme toute assez facile, et les évènements quand on revient à la réalité présente très prévisible. Malgré cela, tout le reste est bien mené. Les échanges entre les personnages sont efficaces, les répliques donnent droit à de vraies scènes d’humour, et les frères Winchester utilisent pour la première fois le fameux mot à quatre lettres, souvent comptés dans les séries. Ici, il est censuré, vu que c’est une émission qui devrait passer à la télévision. Les réactions de la bande de Ghostfacers sont logiques : ils paniquent, ils ont peur, ou essaient de faire face à ce qui se passe.
Alors, si l’histoire n’est pas des plus originales, le tout fonctionne bien.

Supernatural revient donc assez en forme. Une bonne façon de remettre le public dans l’ambiance.

Tags : Supernatural moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link