Supernatural – Hunteri Heroici (8.08)

Castiel décide de devenir un Hunter et entraine Sam et Dean sur une affaire étrange, un homme est mort quand son cœur a été littéralement éjecté de son corps. Rapidement, d’autres évènements surnaturels surviennent, entrainant le trio dans le monde des cartoons.

À la saison 8, il est clair que les scénaristes de Supernatural sont par moment à court de nouvelles pistes à explorer, mais pas aujourd’hui. Quelqu’un a eu l’étrange idée de plonger les frères Winchester dans leur propre version de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? La réalité se transforme alors par endroits où les règles des cartoons s’appliquent.

Le concept a le mérite de ne pas être immédiatement dévoilé aux hunters, ce qui permet d’introduire graduellement Castiel au véritable univers dans lequel évoluent Sam et Dean – lui qui n’a longtemps participé qu’aux affaires les plus majeures. Le voilà plongé dans la routine du métier et c’est une source d’humour aussi efficace que les doubles-sens cartoonesques qui foisonnent d’un bout à l’autre de l’épisode.

On retrouve un Castiel que l’on ne pouvait plus véritablement envisager après tout ce qui lui est arrivé. Ce n’est pas un mal, car le personnage récupère vraiment tout le potentiel qu’il avait au départ et sa partie de la mythologie, sans être plus explicite, est bien ce qu’il y a de plus intriguant dans le show à ce niveau.

Il faut aussi dire que la vie en flashbacks de Sam est toujours d’un ennui mortel. Maintenant que l’on sait ce qui est arrivé à Dean au Purgatoire, il n’y a même plus de quoi contrebalancer cette vision soporifique de la vie normale de Sam. Pourtant, il semble que l’on se dirige enfin quelque part, mais on peine véritablement à en voir le bout. Espérons que la chute permettra d’ajouter de la valeur à ces retours en arrière. Ce n’est pas certain, puisque l’affaire du jour donne à Sam l’opportunité de justifier de manière indirecte pourquoi il a repris la route, et cela parait faire le tour de la question une bonne fois pour tout.

Hunteri Heroici est ainsi un épisode indépendant, en apparence, dont le plus gros défaut se trouve être celui que l’on se traine depuis le début de la saison. Rien d’exceptionnel à ce niveau donc, mais ça n’entache pas spécialement le reste qui est aussi divertissant que possible. La dynamique entre les personnages est impeccable, l’humour imparable et les twists assez bien pensés. Concrètement, c’est ce que l’on aimerait avoir tout le temps.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link