Supernatural – Party On, Garth (7.18)

Dean est surpris quand il reçoit un coup de téléphone de Garth qui vient lui demander son aide sur une affaire. Une créature invisible a tué de jeunes gens et ils doivent découvrir pourquoi et comment l’éliminer.

DJ Qualls est de retour dans Supernatural dans la peau du hunter Garth (cf. Season Seven, Time for a Wedding! – 7.08). Le ton est donc rapidement posé : ce ne sera pas le plus sérieux qui soit.

Ce n’est pas pour autant que le scénariste Adam Glass nous offre un épisode hilarant. Party On, Garth (oui, c’est une référence à Wayne’s World) s’inscrit très bien dans la lignée de multiples autres épisodes de la saison, avec un savant mélange d’humour, de sérieux et un peu d’horreur.

Ce n’était pas gagné pour autant, car le défi de l’intrigue se trouve assurément dans la capacité narrative à rester jusqu’au bout crédible en reposant sur le concept même qu’il faut être saoul pour apercevoir la créature qui sème les cadavres. Supernatural s’oriente vers une légende japonaise et il est d’ailleurs difficile de ne pas avoir une pensée pour le film d’horreur The Ring face au démon en question.

C’est sûrement ce qu’il y a de plus marquant dans cette histoire dont les enjeux sont bien présents, mais qui n’a pas non plus de quoi scotcher au canapé. Les meurtres sont efficaces, mais il va de soi qu’avec la nécessité de picoler en parallèle pour réellement progresser dans l’enquête, l’épisode ne se voit pas l’opportunité de réellement délivrer, qu’importe l’angle choisi. L’ensemble réussit à rester étrangement cohérent, mais c’est sûrement le fait que la menace est traitée avec une trop grande légèreté qui empêche alors que cela prenne l’ampleur nécessaire pour dépasser le divertissement de base.

La dynamique entre les frères Winchester et Garth fonctionne en tout cas plutôt bien, le hunter brisant par sa simple présence la routine bien installée qui existe entre Sam et Dean et y intégrant ces techniques personnelles qui savent aussi apporter des résultats. Il permet par ailleurs de se repencher sur la mort (ou l’après-mort) de Bobby sans tomber dans le pathos. Il soulève les questions qui entrainent les deux frères à aborder le sujet, une façon pour la série de ramener le père de substitution des deux hommes doucement sur le devant de la scène. Au moins, cette saison, Sam et Dean se parlent ouvertement et sans trop remuer le couteau dans la plaie, ce qui permet toujours à un certain niveau de continuellement avancer – même si ici, cela ne va pas dans le bon sens pour un fantôme.

Supernatural délivre donc un épisode qui possède pas mal d’humour, mais qui sait aussi par moment se montrer sérieux. Il y a un certain manque d’ambition avec une intrigue peu étoffée, mais l’association entre les Winchester et Garth suffit à rendre l’ensemble sympathique d’un bout à l’autre.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link