Supernatural : Une famille en or (12.13)

Décidément, cette saison 12 de Supernatural a su rebondir après cette triste aventure avec le gouvernement. Cet épisode 13 justement intitulé Family Feud n’est pas du même calibre que les trois précédents, mais il exploite à son tour assez du passé du show pour se montrer intéressant.

L’histoire débute de façon assez traditionnelle. Nous avons des morts et une piste qui mène à un fantôme. Il y a là tous les composants nécessaires pour une intrigue générique de la série. Le twist qui vient élever l’ensemble est que l’esprit meurtrier est lié à Gavin MacLeod… le fils de Crowley.

On revient donc aux évènements de l’épisode 21 de la saison 9 quand, après avoir été ramené à notre époque par Abaddon, Gavin n’a pas été renvoyé dans son temps, mais continua à vivre son existence au 21ème siècle selon le désir de son père.

À ce moment-là, il avait été suggéré que cela aurait des conséquences et nous les voyons donc à présent. Forcément, Crowley ne veut pas mêler Gavin à l’affaire et c’est là que Rowena entre en scène. Cette fois encore, la sorcière trouve un rôle naturel à jouer dans l’intrigue, à croire qu’elle est vraiment plus à sa place dans la série quand elle n’est pas connectée à la storyline principale.

Les scénaristes de cette saison 12 de Supernatural n’oublient d’ailleurs pas cette affaire de bébé de Lucifer et nous introduisent brièvement Dagon, la Princesse de l’Enfer qui fut évoquée dans le précédent épisode.

Néanmoins, l’intérêt ici est surtout l’exploration des conflits familiaux, ce qui prendra une dimension supérieure quand Mary révèlera sa connexion aux Men of Letters. Concrètement, les mères ne sont définitivement pas prêtes à faire ce que leurs fils demandent et cela crée des frictions. Le parallèle entre les Winchester et les MacLeod est assez inattendu, mais il fonctionne.

Malgré cela, il faut tout de même patienter jusqu’à la conclusion pour apprécier cela. Ce qui précède est assez banal pour du Supernatural. La principale distraction ici se trouve être Gavin qui est un personnage qui diffère tellement des autres membres de sa famille (ou des Winchester) qu’il apporte une pointe fraicheur à l’intrigue.

Cela dit, au-delà de cette distraction qui finira par explorer une facette qui humanise la relation Crowley/Rowena, l’ensemble est surtout agencé pour mettre les choses à plat en ce qui concerne Lucifer et son bébé. On nous explique sans tarder le retour de Mark Pellegrino dans le rôle et l’apparition de Dagon confirme que les scénaristes savent à présent bien où ils vont avec cette histoire. Même s’ils paraissaient déterminés — durant la première moitié de la saison — à se ternir éloignés d’enjeux bibliques, ils y reviennent doucement, mais surement.

En attendant, cette saison 12 continue à nous offrir du Supernatural solide. Même un épisode assez simple comme celui-ci parvient à s’appuyer suffisamment sur le passé du show et sur les relations avec les personnages pour ne pas être anecdotique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link